Accueil / Incognito / /

A Saint-Tropez : renaissance au bord de la Grande Bleue

En résumé

maison de famille à Saint-Tropez


Un vaste terrain côtier parsemé de pins parasols centenaires. C’est dans ce ravissant berceau, face à la baie de Saint-Tropez, que cette maison de famille s’est offert une seconde vie.

État des lieux, avant travaux : le rez-de-chaussée servait de hangar à bateau, le premier niveau accueillait les habitants et le dernier abritait les combles. L’idée ? Rénover complètement la résidence familiale de vacances en s’appuyant sur le désir des clients – des cousins – de créer une maison à vivre en toute saison et habitable sur trois étages. Sur une superficie totale de 600 m2, « il a fallu repenser toute l’organisation, les surfaces, la répartition des usages et surtout, relier ces trois niveaux », explique Marie Christine Dorner, architecte et designer à Paris. C’est au fond de la cuisine, cœur du foyer, que la circulation verticale s’est concrétisée par la réalisation d’un escalier monumental en bois qui se voulait très ouvert. « Pour créer le lien, la communication dans une famille, l’escalier doit être invitant », poursuit l’architecte.

Les mélanges forgent le caractère

Désormais, le rez-de-chaussée distribue la cuisine, un grand vestiaire, une salle de jeux et deux chambres donnant sur le jardin. L’étage supérieur déroule deux autres chambres ainsi que l’espace de vie avec salon, séjour, salle à manger ouverts sur une belle terrasse. Enfin, les combles couvent aujourd’hui un dortoir pour six enfants et une chambre d’ami. Tous les coins nuit disposent de leur salle de bains. Pour tisser l’ambiance, Marie Christine Dorner conserve quelques beaux meubles de famille. Pour l’architecte designer, « les mélanges confèrent un vrai caractère aux maisons. » Dans cette optique, des pièces sont également commandées auprès d’éditeurs actuels et d’autres chinées à L’Isle-sur-la-Sorgue. Enfin, des créations sont signées Dorner Design tels que les lits, des bureaux, la cuisine ou la bibliothèque.

Reflets nacrés et mer bleutée

Murs, plafonds, sols… L’intérieur s’habille de tons clairs. Le rez-de-chaussée revêt un carrelage gris façon pierre. Un choix aussi esthétique que pratique : la plage étant située à cent mètres, le sol devait être facile à entretenir tandis que le parquet s’invite à l’étage. « J’aime faire des aménagements qui se hissent jusqu’au plafond. Et j’adore la céramique », sourit Marie Christine Dorner. Ainsi, après avoir été peints, les murs s’enveloppent de hautes étagères en bois ou de meubles tandis que la terrasse se pare de céramique, du sol aux bancs en passant par les murs. Récupérés sur place, restaurés ou trouvés dans la région, les carreaux affichent des reflets nacrés qui font écho au paysage alentour : d’abord la plage, puis le miroitement bleuté de la mer. 


LIFTING
Une maison classique bourgeoise du sud de la France début XXe siècle. Les travaux ont également compris le ravalement de sa façade.

CONVIVIALE
À gauche, cuisine en chêne dessinée par Marie Christine Dorner, réalisée par la menuiserie Navarro. Plan de travail en pierre du Hainaut. Appliques articulées Jieldé. Tables américaines chinées.


ORIGINAL
Surplombant l’escalier, la suspension Falkland imaginée par Bruno Munari pour Danese.

GRANDIOSE
L’escalier a été réalisé par la menuiserie Navarro et dessiné par Dorner Design qui a également imaginé le candélabre et le guéridon en liège. Carrelage Cotto d’Este.

MÉLANGE
Canapé B&B Italia. Fauteuils en rotin années trente, tissu Kvadrat. Table basse Knoll, à double plateau Habitat. Bibliothèque par Dorner Design. Pan céramique sur cheminée : Armelle Benoit.


DORTOIR
La table de chevet à étages : une création Dorner Design. Lampes Mayday de Konstantin Grcic pour Flos. La chaise Tolix a été chinée.

VOYAGE
Vasque années trente, de famille. Mosaïque nacrée Arte Casa. Fauteuil Maxalto, lit sur tréteaux d’inspiration cambodgienne : Dorner Design. Luminaires BTC.

NOSTALGIE
Au troisième étage, baignoire en Corian et robinetterie Zazzeri. Les murs s’ornent d’anciens skis nautiques de la famille ou chinés.


ÉLÉGANCE
Chauffeuse Febo d’Antonio Citterio pour Maxalto. Table d’appoint 1940 style danois. Coupe en céramique, galerie Artrium à Paris.

BUREAU
Dans le vestibule du premier étage, bureau Ligne Roset, chaise Maxalto. Deux petites tables jumelles Empire de la famille.


LUDIQUE
Les voûtains d’origine en brique ont été crépis, et les poutres en fer laissées apparentes. Banquettes avec tiroirs coulissants.

CÉRAMIQUE
La terrasse de l’étage se pare de céramique : les carreaux irisés d’origine côtoient le carrelage restauré par Dorner Design et des pièces neuves d’Arte Casa.


Nathalie Truche


Auteur : ELUCIDEE

Date de publication : 11 avril 2018

Date de la dernière mise à jour : 12 mai 2022


Les commentaires sont fermés.