ARCHI / Visites privées /

Vendée : parfum iodé, couleur sable


Les décorateurs Karine et Frédéric Aguiard ont rénové leur maison de vacances vendéenne. Visite guidée avec les deux fondateurs de Coutume{Studio}, une agence bordelaise spécialisée dans l’aménagement et la décoration d’intérieur.

Décrivez-nous la maison…

Karine Aguiard : Elle se situe sur la Côte de Lumière proche des Sables d’Olonne, à trente mètres de la plage. Au début du XIXe siècle, les écuries du château se trouvant sur le front de mer ont été transformées en maison de pêcheur. Dans les années cinquante, l’habitation a été surélevée. Son architecture est très typique de la région, avec des entrées basses pour se protéger des vents violents. Le périmètre étant protégé, les travaux font l’objet de prescriptions. Par exemple, les volets sont en aluminium pour éviter les effets de rouille.

Quels travaux avez-vous réalisés ?

Frédéric Aguiard : Quand nous l’avons achetée, sa superficie était de 30 m2 auxquels nous avons ajouté une extension vitrée de 20 m2. Aujourd’hui, le foyer comprend trois chambres – dont deux petites sous les combles – un salon, une salle à manger, une cuisine. Au départ, il ne restait que les murs extérieurs et deux cloisons intérieures en pierre que nous avons conservées. En partant de ces bases, nous avons tout refait en utilisant des matériaux bruts.

C’est-à-dire ?

FA : Pour commencer, nous avons changé tous les sols : ces petits carrelages couleur brique très utilisés dans les années cinquante donnaient un aspect vraiment vieillot à l’intérieur. Aujourd’hui, les sols du rez-de-chaussée sont en béton, couleur crayeuse. Dans l’extension, nous avons posé des dalles de béton multicolores, initialement destinées à un usage extérieur. À l’étage, nous avons conservé le plancher d’origine que nous avons repeint. Sur les murs, nous avons enlevé le crépi pour révéler les pierres d’époque. Nous avons aussi utilisé de l’argile sur certains pans de l’entrée et de la cuisine ainsi que dans la chambre. La salle de bains est entièrement constituée de béton ciré. Quant à l’extension, elle se compose d’une ossature et bardage bois.

Quels tons avez-vous privilégiés ?

KA : Habitant en bord de plage, nous nous sommes inspirés de l’environnement proche : du sable, du calcaire, du bois blanchi, lavé par la mer. La crédence de la cuisine affiche un noir que l’on retrouve sur les rochers. Au sol, les dalles de béton se parent d’un dégradé de teintes : de couleur craie à l’entrée, il devient foncé à l’extrémité de l’extension. Des carreaux jaunes, verts, bleus permettent – par petites touches – de sortir du monochrome. Le choix des tons s’est fait naturellement, en invitant les teintes extérieures à l’intérieur de la maison. www.coutumestudio.fr


AMBIANCE BOIS
Dans l’extension vitrée, un établi en chêne. Bardage et plafond bois. Tête de vache en pierre. Métal. Sur la terrasse, les chaises chinées ont été brossées et vernies avec la rouille pour garder un effet brut.

ARGILE
Face au poêle, une chilienne Ecofurn. Au sol, dalles de béton aux couleurs de l’environnement.

SUR MESURE
De la table chinée, seul le piètement a été conservé pour l’adapter aux dimensions de l’entrée. Plateau en granit. Lampe Lolita de Moooi.

BOURRASQUE
Un extérieur typique du front de mer vendéen avec des portes basses pour se protéger des assauts du vent.

PIERRE
Au fond, Frédéric Aguiard. Sur les murs, le crépi a été enlevé à mi-hauteur pour dévoiler les pierres d’origine.

FONCTIONNEL
L’ancien escalier de meunier a été repeint. Sous le bardage bois, se cachent du rangement et des appareils électroménagers.

CHINE
Suspensions créées par Coutume{Studio}. Guéridon, dames-jeannes et plat en cuivre chinés dans des brocantes locales.


BRUT
Crédence en zellige noir. Plan de travail en travertin brut. Les portes de placard sont des planches de coffrage lavées, poncées, brossées.

TROUVAILLES
Tout a été chiné. Statuette d’une Sablaise, habitante des Sables d’Olonne dans son habit traditionnel.

CUIVRE
Phobos, la table d’appoint en cuivre avec plateau pivotant de Marie Christine Dorner pour Ligne Roset.

CRAIE
Un blanc calcaire fait écho aux éléments naturels qui entourent l’ancienne maison de pêcheur.

RÉCUP’
Au-dessus du lit, deux anciennes nasses à poissons africaines transformées en suspensions.

RÉTRO
Devant le marbre de coiffeuse chiné : un ancien lavabo d’écolier. Paroi de douche en béton ciré. Miroir Ikea.


Interview Nathalie Truche – Photos Pauline Le Goff