Incognito /

Un appartement aux lignes épurées

Situé à Sèvres, en île de France, ce bel appartement aux lignes épurées se démarque par son agencement intelligent et sa colonne centrale colorée. L’essentiel des interventions se concentre principalement sur l’espace jour à décloisonner et la suite parentale à réorganiser complétement. Secondairement les couloirs ont été optimisés et les toilettes communes reconditionnées.

L’espace jour

Afin d’apporter plus de lumière et une perception d’espace agrandi, le couloir et la cuisine ont été décloisonnés en ouvrant au maximum le mur porteur donnant sur le salon/salle à manger.

Supprimer ce mur permet d’avoir la vue sur Paris dès l’entrée dans l’appartement et de mieux circuler de part et d’autre de la cuisine.

Une fois décloisonné, l’espace se structure grâce à 2 éléments forts. Un aménagement périphérique en panneaux de bois toute hauteur qui démarre à gauche de l’entrée, parcourt la cuisine et se termine en buffet dans la salle à manger. Un îlot central jaune rayonnant de vie comme un cœur, le cœur du projet, le cœur de l’appartement.

L’entrée

L’aménagement est réalisé à partir d’éléments du commerce recoupés et intègre une penderie, des rangements jusqu’au plafond, un bureau ainsi qu’une porte dérobée donnant à l’espace nuit. De l’autre côté, un meuble bas réalisé sur mesure et laqué noir cache un clavier musical électronique derrière un couvercle, il devient piano. Le meuble intègre aussi un radiateur vertical à ailettes qui fait office de claustra.

Suspension : Céline WRIGHT, Zen. Tabourets haut et bas : HAY, Revolver. Lampe de bureau : KARAKTER, Domo table, Joe Colombo, 1965. Radiateur à ailettes : ACOVA, Clarian, option claustra. Aménagements : IKEA, façades EKESTAD.

La cuisine

Les aménagements du côté gauche sont dans la continuité des rangements de l’entrée avec les mêmes façades en bois donnant une lecture d’un seul tenant des 2 espaces mettant en scène la vue panoramique sur la verdure dans l’axe de la porte d’entrée. Les meubles hauts de couleur gris anthracite se noient dans la couleur du mur. Le meuble jaune comprend des rangements ainsi que des panneaux coulissants qui ferment la cuisine selon les envies. La partie restante du mur porteur est peinte en jaune pour le confondre au meuble. Les plans de travail et les crédences sont en granit noir, finition cuir. Le sol est carrelé de grande dalles aspect béton ciré.

Carrelage : SURFACE, LVG Cloud 90×90 cm. Appliques: FARO, Ora.

La salle à manger

D’un seul tenant le long de la baie vitrée, l’espace se compose de la salle à manger côté cuisine et du salon côté entrée. Dans a salle à manger un meuble bas en continuité des éléments de cuisine devient bahut. La table sur-mesure avec profil en aile d’avion se conforme à la dimension du mur jaune, elle est en noyer US teinté pour se  coordonner à la couleur ébène des 6 chaises bois et métal de style moderniste. L’ensemble est surplombé par un duo de suspensions vintage scandinaves noir et cuivre.

Suspensions : DESIGN MARKET, Trava, Carl Thore pour Granhaga, années 60. Plateau de table : BOYS in the WOOD, sur-mesure. Pieds de table : HAY, Portant Loop. Chaises : CARTEL de BELLEVILLE, Galvanitas s19 réédition. Lampe : ENTRELACS, Nomad 295. Meuble bas : IKEA, façades EKESTAD.

Le salon

Un mur de brique d’origine du bâtiment est nettoyé et conservé brut mettant en valeur le tableau à la cuillère des propriétaires. Le tout est souligné par un grand canapé d’angle encadré de lampadaires aériens. Le dos du meuble piano intègre une enceinte du système audio. Les radiateurs lisses et verticaux sont peints de la couleur des murs pour mieux s’intégrer, comme dans la salle à manger.

Tapis : MADE.COM, Merkoya. Coussins : MADE.COM, Julius. Table basse : ZEUS, Slim Irony ovale. Tableau : Xavier VANTAGGI, Cuillère aux reflets, technique mixte. Canapé : BOLIA, Caisa. Bout de canapé : KARAKTER, Side table No.2, PlueerSmitt, 2014. Lampadaires : KARAKTER, Domo floor, Joe Colombo, 1965 et KARAKTER, Awkward light, Anatomy Design, 2012.

La suite parentale

La chambre des parents a été traitée comme une suite d’hôtel avec dressing, salle de douche, wc séparés et bureau. Un meuble dressing sépare la partie entrée de la chambre avec des rangements et penderies accessibles des 2 côtés. C’est espace agit comme un sas séparant les lieux de vie. Une bibliothèque sur-mesure termine le meuble et fluidifie le passage par ses coins arrondis. Dans l’entrée de la chambre, le mur gris anthracite intègre aussi des rangements ainsi que les portes des wc et de la salle de douche. Côté chambre, les murs sont subtilement rose poudré et se marient à la chaleur des habillages bois identiques à ceux de l’entrée et de la cuisine. A une extrémité de la pièce, le lit et ses chevets, appliques, interrupteurs, prises et de l’autre le bureau années 50 face à la baie vitrée permettant un regard lointain sur le jardin.

Bureau : LIGNE ROSET, Tanis de Pierre Paulin. Chaises : CARTEL de BELLEVILLE, Galvanitas s19 réédition. Suspension : NORDISK SOLAR, Vérona par Sven Middelboe, années 60. Appliques : AM-PM, Cristiani. Aménagements : IKEA, façades EKESTAD.

La salle de douche

L’ensemble lavabo, meubles bas et haut forment un tout décollé des murs pour laisser place aux serviettes. Les dalles de sol effet béton ciré sont identiques à celles de la cuisine et répondent à la couleur gris clair des murs. De l’autre côté, le receveur est taillé à la largeur de la pièce, les carreaux de Zellige blanc placés verticalement intègrent une niche.

Meuble haut : LAPEYRE, Creamix. Meuble bas et vasque : IKEA, GODMORGON et ODENSVIK. Carrelage sol : SURFACE, LVG Cloud 90×90 cm. Carrelage murs : LEROY MERLIN, Bakerstreet. Receveur : WEDI, Fundo Top Primo. Tabouret : CASSINA, Méribel, Charlotte Perriand, 1953.


Crée en 2014 par Jean-Michel Tarallo, le Studio ÉTAT de GRÂCE intervient en conseil et en création dans les domaines de l’architecture intérieure, du mobilier et du design industriel. Son crédo : penser les espaces intérieurs comme des volumes habitables et le mobilier et les objets comme des moyens de centrer la réflexion sur l’humain. Rechercher l’évidence par la lumière et la circulation, la fonctionnalité et l’esthétique en veillant toujours à apporter de la qualité dans les détails.

www.etatdegrace.fr

Photo : Maude ALTARIT
Stylisme : Marion LAVALLEZ


Les commentaires sont fermés.