DECO / NOS ASTUCES /

Tendance minimaliste : nos astuces déco pour l’adopter

Mode de vie « Less is more » ou conviction absolue pour se sentir mieux, il faut pouvoir vivre avec moins, la tendance minimaliste est plus que jamais d’actualité. 

Par manque de place dans nos logements qui nous oblige à prendre conscience parfois que pour se sentir mieux, il faut apprendre à libérer justement l’espace disponible, et par conséquent se détacher des choses inutiles et superflues, ou simplement par conviction esthétique, par goût du vide, une chose est sûre, le minimalisme se démocratise plus que jamais.

Esprit minimaliste, canapé Modena, www.BoConcept.com

Commencer un jour ou l’autre par se défaire du superflu

Si pour la plupart d’entre nous la vie de couple, puis la vie de famille signifie augmentation progressive des mètres carrés habitables, il ne signifie pas pour autant aisance totale côté espace attribué à chacun des membres de la famille. On peut en effet décider par manque de budget mais également par flemme, de ne pas déménager même lorsque l’espace familial vient à manquer, lors de l’arrivée d’un nouvel enfant par exemple. C’est ainsi que l’espace du salon, parfois, se voit diminué de moitié pour accueillir une chambre d’enfant ou encore un espace nuit parental, ouvert ou fermé. Si cette option peut plaire, elle n’en est pas moins contraignante au quotidien. On commence souvent alors par concentrer nos besoins essentiels en réduisant la présence de meubles, et/ou d’accessoires déco, on achète moins tout en décidant de faire plus attention à la qualité de nos achats, afin qu’ils durent davantage dans le temps également. On appelle alors cela, la consommation raisonnée. Adieu achats compulsifs, bonjour consommation responsable, et tout à coup, on finit même par observer un nouveau comportement, celui de se sentir mieux dans ce nouvel espace ainsi libéré.

 Loft minimaliste (Suède) – Cuisine minimaliste – www.studio-mcgee.com

Le minimalisme en famille impossible ? Finalement pourquoi pas …

Si beaucoup d’entre nous pensent que le minimalisme n’est pas pour tout le monde, on constate pourtant une prise de conscience même chez nos plus jeunes, l’éducation à l’école et familiale n’y étant bien sûr pas étrangère.

Ça commence par l’achat de jouets en bois et non plus en plastique, que l’on conserve plus longtemps parce qu’on les trouve plus beaux peut-être, et que l’on transmet ensuite aux frères et soeurs, voire aux cousins/cousines, on prend également conscience que tous ces achats ne sont plus possibles et qu’ils ne riment à rien.

On observe également une prise de conscience côté fabricants qui proposent désormais des articles de puériculture ou jouets sans packaging, l’emballage pourtant Roi depuis de trop nombreuses années…. Les jeux, les jouets sont moins nombreux, ils sont partagés et prennent alors moins de volume.

On constate également au quotidien que l’on peut se satisfaire d’un canapé, et de quelques petits tabourets, plutôt que deux, voire trois canapés. On oublie les petites tables d’appoint et curieusement, ceux qui optent pour cette liberté d’espace avouent souvent ressentir tout à coup un nouveau sentiment de bien-être, presque assimilé à un sentiment de béatitude… Arrêter de multiplier accessoires semblables dans la cuisine, se contenter d’un seul vase plutôt que 4, se satisfaire de 2 housses de couette, là est sans doute la solution pour moins envahir l’espace, se contenter de peu pour mieux, « Less is More ».

Projet d’aménagement, www.Hachi-architecture.com – Chambre minimaliste, lit en pin massif Terre de Nuit, 689,90€ – www.terredenuit.com

Gagner davantage sans dépenser plus nécessairement, c’est possible…

Vivre mieux avec moins tout en gagnant plus, c’est possible. Les partisans de cette nouvelle façon de vivre vous le diront, ils profitent davantage des choses, des objets qui les entourent, mais également de l’espace disponible, ils portent un nouveau regard sur l’espace, ils se sentent beaucoup plus libres aussi. Plusieurs livres nous aident à comprendre cet art d’un genre nouveau, celui qui tend à nous rendre plus heureux une fois adopté, pour n’en citer que quelques-uns –l’art de l’essentiel de Dominique Loreau, –Vivre avec moins, de Vicky Payeur, –Maman minimaliste de Mino Rakotozandriny, –Minimalisme, reprenez le contrôle de Cécile Ecot

Salon minimaliste, canapé Harper www.FlexForm.it

Alors si l’art du minimalisme vous titille vous aussi, si vous en avez assez vous aussi de cet engrenage de toujours plus consommer, il est temps de vous simplifier la vie. Reprenez le contrôle de votre quotidien, revenez à l’essentiel pour redécouvrir enfin le bonheur de posséder moins, mais mieux. Votre liberté ne sera plus seulement dans votre espace de vie, mais également bel et bien dans votre tête….Et si cette tendance vous intéresse, intéressez-vous à la méthode Japandi contraction de Japon et scandinave, ou à celle du Danshari, le nouveau mouvement du rangement absolu par le biais du posséder moins, car il faut bien commencer quelque part….

Table série Dining Table L, L150xP65xH60cm, 425€ – www.muji.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.