Accueil / Intérieur /

Relooker son salon le temps d’un week-end

En résumé

La ruée de la rentrée commence enfin à s’atténuer vous laissant l’occasion de souffler, de prendre soin de vous, mais aussi de vous intéresser au devenir de votre intérieur. Pour autant, le temps restant une denrée rare et précieuse, seul le week-end vous laisse l’opportunité de faire un remue-méninges efficace et réorganiser le salon dans l’optique d’anticiper les longues soirées d’hiver. 48 heures, c’est un laps de temps confortable et à la fois très serré, alors voyons ensemble comment aller à l’essentiel.

Un désencombrement efficace pour amorcer le relooking


Qui n’a jamais laissé traîner une collection de prospectus commerciaux ou nonchalamment jeté sur la table basse de son salon toutes les cartes postales récoltées au retour des vacances ? Eh bien il est grand temps de mettre de l’ordre dans cela. Une des méthodes efficaces est celle préconisée par Marie Kondo. C’est-à-dire de jeter tout d’abord les objets qui ne fonctionnement plus ou qui rappellent de mauvais souvenirs. Cela permet de garder uniquement ceux qui dégagent une aura positive et ainsi se focaliser sur eux. Ensuite, il faut attribuer une place à ces objets et la respecter, c’est-à-dire, les y remettre après utilisation. Cette méthode contribue au bien-être de votre salon, mais est aussi bénéfique pour l’esprit en offrant une atmosphère de vie saine et moins anxiogène. Ce qui peut freiner le processus de désencombrement c’est la valeur sentimentale que certains objets peuvent avoir pour vous. Tout n’est pas si manichéen, un objet suscitant une certaine nostalgie peut être vecteur d’un sentiment négatif mais pourtant indispensable comme témoin d’une époque révolue… C’est pourquoi, si le désencombrement doit être méthodique, il doit aussi être réfléchi. Le mot d’ordre : prendre son temps.

Un vent de nouveauté


Passons au ménage maintenant. Les poussières prenant leur aise sur les hauteurs des meubles doivent être éliminées afin de pallier les risques d’allergie dus au manque d’aération une fois les beaux jours passés. Pensez aussi à lessiver les rideaux et les voilages. C’est aussi le moment idéal de sortir la collection de couvertures, plaids et housse de coussins d’hiver et de rehausser la pièce maîtresse de votre salon, le canapé. Vous pouvez aussi vous faire plaisir en investissant dans un nouveau tapis moelleux à poils longs ou plus exotique, un tapis berbère aux motifs géométriques. Enfin, voici quelques idées de changements peu coûteux et rapides à mettre en place : un cadre mural méli-mélo avec des cartes postales et des cadres en verre aux motifs végétaux pour un air de nature intemporelle. Autre alternative, l’acquisition d’un nouveau meuble : console, armoire ou bibliothèque que vous customiserez selon votre inspiration : un coup de patine pour une ambiance rustique ou plus audacieux de la peinture vitaminée pour faire le plein d’énergie.

Des plantes vertes pour se préparer à l’hiver


Afin de pallier la grisaille des jours à venir, l’astuce c’est de miser sur quelques plantes vertes et plus particulièrement sur celles qui fleurissent l’hiver. À titre d’exemple le ?zygocactus truncatus ou plus communément appelé cactus de Noël, est facile d’entretien et peut être accroché en suspension si tant est qu’il ne soit pas exposé directement au soleil. De plus, le cactus de Noël est une plante grasse appréciable pour ses qualités assainissantes. Elle purifie l’air des substances nocives comme les solvants contenus dans la peinture ou les additifs de colle présents dans le bois. Vous pouvez aussi acquérir des amaryllis qui, bien que nécessitant un entretien régulier, offrent une floraison haute en couleur et égayent le salon même en hiver. Aussi, la tendance actuelle est aux terrariums, esthétiques, peu coûteux et ludiques, vous pouvez même en fabriquer un vous-même et observer votre plante s’épanouir dans son écosystème miniature. Pour le balcon de votre salon, les pensées sont incontournables. Elles fleurissent au printemps, mais aussi en automne et en hiver. Si vous préférez un intérieur parfumé, adoptez un ?lonicera fragrantissima ?ou ?chèvrefeuille d’hiver. Résistante au gel, cette plante aime néanmoins la compagnie du soleil. Pensez-y si vous voulez être récompensés d’une ribambelle de fleurs en février, apogée de sa période de floraison.

Source : Starofservice


Auteur : Claire Pélissier

Date de publication : 14 octobre 2019

Date de la dernière mise à jour : 23 août 2022


Les commentaires sont fermés.