BLOG / °° Art & Design °° /

L’univers multicolore, pop et ludique de Camille Walala

L’artiste-designer française, basée à Londres, impose son style tribal pop dans des espaces colorés qui suscitent la positivité et dégagent une énergie folle.


Camille Walala a un univers aussi étonnant que détonnant, à l’image de son nom qui exprime déjà à lui seul un sentiment positif. Cette diplômée française en design textile à l’université de Brighton, expatriée dans la capitale londonienne depuis 1998, a réussi son ascension fulgurante dans le monde de l’art et du design d’intérieur et d’objet. Ses installations graphiques, immersives et interactives définissent son style identifiable au premier coup d’oeil. Un style qu’elle nomme « tribal pop » via ses volumes géométriques et asymétriques, ses lignes claires et son colorama vif. Cette magicienne revendique ses influences, héritées de ses parents, dans le mouvement Memphis des années 80, la tribu Ndebele et chez le maître de l’art optique Victor Vasarely. Mais il y a aussi du street art, du Mondrian et de la pop culture dans ses créations aux effusions de couleurs et de motifs qui émerveillent les sens et nous transportent dans un autre monde.

Créativité débordante

En deux décennies, Camille Walala est ainsi devenue une artiste internationale incontournable. Si elle a collaboré avec plusieurs marques, imaginé des couvertures de magazines et dessiné des modèles de chaussures, de vêtements et de sacs, elle a surtout signé des fresques monumentales. Cette optimiste dans l’âme a habillé les rues de Londres en salon urbain, réhabilité une station-service désaffectée dans l’Arkansas, customisé la façade d’un bâtiment dans le quartier artistique de Waterloo à Cleveland ou encore décoré l’hôtel Salt of Palmar à l’Île Maurice. Plus récemment, elle a collaboré avec Lego pour imaginer une maison de jouets, grandeur nature, fabriquée à partir de plus de 2 millions de briques. Un agencement spectaculaire comprenant salon, cuisine, chambre, salle de bain et discothèque. Porteuse de vitalité, Camille Walala recrée ainsi de l’émotion et réenchante les espaces pour nous convier dans un univers joyeux, électrisant et rafraîchissant.


House of Dots Lego – Camille Walala pour Lego – Credits photos Tekla Severin 


Mural by Camille Walala in Cleveland’s Waterloo art district. Images courtesy Walala Studio and Pop Life 


Now Gallery Walala X Play – Credits photos Charles Emerson 


Pump and Go – Fort Smith, Arkansas – Camille Walala 2019 – Photos courtesy Justkids


Salt of Palmar – Camille Walala – Credits photos Tekla Evelina Severin


Walala Lounge – Camille Walala – On South Molton Street – Credits photos Charles Emerson 

Son site
Son instagram

Texte par Nathalie Dassa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.