Accueil / En Vogue /

L’envergure de l’architecture noire

En résumé

Ce recueil tout en élégance dans son nouveau format pocket redonne une place de choix à la couleur noire dans l’architecture sur près de cent soixante réalisations remarquables.


Mystérieux, riche, sobre, imposant, discret, expressif, changeant ou invisible. Couleur ou non couleur. Depuis la nuit des temps, le noir impose et appose sa toute-puissance monochromatique. Stella Paul, déjà autrice de Rouge sur le même thème ou encore de L’Histoire de la couleur dans l’Art, nous invite à observer autrement la symbolique du noir dans l’architecture via cent soixante réalisations. Institutions culturelles, résidences privées, maisons victoriennes, gratte-ciels, cabanes de plage, logements sociaux, chapelles, granges… l’environnement bâti, du XIe au XXIe siècle, est recensé sur plus de trois-cent-cinquante pages dans un nouveau format pocket pratique et agréable en main. Avec en introduction l’historique de cette couleur aussi fascinante qu’énigmatique, Paul livre une étude passionnante qui compte certaines merveilles de Mies van der Rohe, Eero Saarinen, Jean Nouvel, Philip Johnson ou encore Steven Holl. Le tout ponctué par des citations d’artistes et de philosophes, comme Georgia O’ Keeffe, Aristote, Johnny Cash, Yohji Yamamoto.

Nuancier de noir

Au coeur des forêts, en bord de mer, à flanc de colline, en rase campagne, à la cime des montages, en centre-ville… le noir exprime ainsi toute sa vivance, son intensité, sa profondeur, mettant en lumière ces constructions devenues des marqueurs du temps. Stella Paul nous délecte d’un tour du monde étonnant et retrace, avec cette érudition singulière qu’on lui connaît, l’histoire de chaque structure -ancestrale, traditionnelle ou moderne- via les styles, les coutumes vernaculaires, les désirs des clients, les réflexions des architectes et même les espaces intérieurs, bien qu’absents des photos prises en façade. Elle prend également soin d’évoquer les matériaux utilisés, parfois peints en noir (ardoise, béton, enduit de goudron, caoutchouc vulcanisé, briques de mâchefer, pignon). Parmi les oeuvres marquantes ? L’abri Vipp de luxe en Suède ; le manoir victorien Peacock Hill inspiré de la famille Addams à New York ; le Daily Express Building au style paquebot à Londres ; l’église en bois debout de Fantoft en Norvège ; le musée volcanologique du mont Heklam construit en lave en Islande ; la Nakahouse en Californie ; la maison de poupée à Milan ; ou encore la noirceur de la Haus in Schwarz en Allemagne.

Par son caractère infini, cette généalogie instructive du noir nous amène ainsi à repenser tout le potentiel architectural entre approches pratiques, esthétiques, culturelles, intellectuelles et spirituelles.


Noir : Architecture monochrome, Stella Paul, Éditions Phaidon, 368 pages, 2020, 19,95 €

Nathalie Dassa


Auteur : Claire Pélissier

Date de publication : 26 août 2020

Date de la dernière mise à jour : 13 septembre 2022


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.