INSPIRATION / Rencontres /

Emmanuelle Simon, le design au naturel


La Franco-israélienne fait partie de la nouvelle garde d’architectes d’intérieur et de designers de la scène hexagonale, exprimant sa vision spécifique et globale dans un mix de cultures raffinées et harmonieuses.

Cette ancienne diplômée de l’École Camondo a fait ses classes auprès de Jean-Marie Massaud et de Pierre Yovanovitch. Deux grands noms qui lui ont permis d’affiner sa vision et de fonder sa propre agence en 2017. Depuis lors, Emmanuelle Simon fait sensation, créant des intérieurs et des pièces uniques, inspirés de la culture Wabi-sabi, qui recherche la beauté dans l’imperfection et l’éphémère, de l’Art Déco et des formes douces et arrondies de l’arche. En quatre ans, elle a ainsi réalisé des projets très vite remarquables : La chambre sur l’eau, appartements Saint-Germain et Saint-Dominique, institut EviDenS de Beauté, Boulangerie Liberté.

Entre volumes et jeux de lumière

Ses conceptions font la part belle à une sophistication sobre et épurée, telle une ode à l’artisanat, maniant les tons neutres et intemporels, les matières brutes et naturelles. S’érigent en majesté le bois et le Raku, technique de céramique japonaise où l’irrégularité des fissures rend chaque pièce unique. Depuis la présentation de son cabinet-bar Raku-Yaki au salon Révélations du Grand Palais, elle a élargi la gamme (table basse en pierre de lave, appliques en laiton pique? patine?). Ses autres collections (lit Nomad en chêne massif brossé, canapé Nativ) viennent renforcer l’exigence d’une ligne pure et claire, sublimées par la lumière. Une démarche esthétique à l’aune de créations authentiques, jouant à merveille avec la notion d’expérience, pour des intérieurs élégants et sereins.



www.emmanuellesimon.com
www.instagram.com/emmanuelle_simon

Source photos ©Jérôme Galland, Damien de Medeiros, Emmanuelle Simon

Nathalie Dassa