ARCHI / Incognito /

 Conception vertueuse et design à Los Angeles

Isolation ultra performante, ventilation et éclairage naturels, gestion économe de l’eau, matériaux locaux… Quand l’écologie épouse l’esthétique dans la Venise d’Amérique. 

L’espace de vie s’habille d’un mur de verre continu, protégé par une profonde avancée de toit. 

Le célèbre quartier de Venice, à l’ouest de Los Angeles, doit son surnom à ses canaux et ses plages. C’est dans ce lieu réputé propice à la créativité artistique, où de nombreuses stars ont élu domicile, que Finne Architects a imaginé une bâtisse familiale, alliant style et écologie. Sur un long terrain étroit, la majeure partie de l’habitation a été positionnée à l’est, créant un jardin linéaire sur le côté ouest, telle une paisible enclave dans la ville. La maison se distingue d’emblée par la pliure de son toit, une hyperbole architecturale formée par des poutres apparentes très rapprochées les unes des autres. Parallèlement, l’enveloppe du pavillon suscite un joli contraste entre la chaleur du bois et la fraîcheur du métal que revêt la façade extérieure des chambres.

Dans la pièce à vivre, d’immenses portes coulissantes en verre de 2,5 par 3 m donnent directement sur la piscine.

Le blanc s’affiche sur le mobilier, les murs en plâtre et le sol (chêne blanchi). La simplicité préside au choix des finitions intérieures.

Isolation : mieux que les normes

Les préoccupations environnementales se sont placées au cœur du projet, en affichant par exemple des valeurs d’isolation 40% plus élevées que celles exigées par les normes de construction en vigueur. Un résultat obtenu par le biais notamment d’un double vitrage à haute performance, d’une ventilation naturelle, d’une optimisation de la lumière du jour. En été, les profonds débords de toit, les stores intégrés et les fenêtres à claire-voie permettent de minimiser l’entrée de la chaleur à l’intérieur. En hiver, l’angle d’ensoleillement a été calculé de manière à pénétrer dans les espaces de vie et de réchauffer passivement le sol.

Jeter moins pour durer plus

L’ambition écologique forte des concepteurs s’est également traduite par des équipements économes en eau, un éclairage Led, des matériaux d’origine locale, un aménagement paysager supportant la sécheresse. La toiture est prête à accueillir des panneaux photovoltaïques et solaires tandis que des peintures à faible teneur en COV ont été utilisées. La propriété de Venice a réduit au maximum son empreinte carbone, concrétisant ainsi la philosophie du cabinet d’architecture Finne : éviter le jetable et privilégier le durable. 

Le sculputral îlot de cuisine en quartz se prolonge par un comptoir de petit déjeuner en verre moulé.

Le cabinet d’architecture Finne a conçu et suspendu un grand luminaire en acier dans la cuisine.

Le toit hyperbolique est formé par des poutres apparentes en sapin de douglas.

L’aile de la chambre à coucher génère une avancée triangulaire se projetant au-dessus du jardin sur le côté ouest de la propriété.

www.finne.com

Texte Nathalie Truche 

Photos Tom Bonner


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.