JET LAG / Europe /

Bürgenstock : l’hôtel de tous les superlatifs


L’hôtel helvète Bürgenstock interpelle, étonne et surtout éblouit par son architecture hors du commun et son emplacement unique.

Surplombant le lac suisse des Quatre-Cantons (Lucerne, Uri, Schwyz et Unterwald), le lieu doit son origine à deux visionnaires, Franz Josef Bucher et Josef Durrer. En 1871, ils posent la première pierre de ce qui deviendra une perle de renommée mondiale : le Bürgenstock Resort et ses diverses constructions. Dans les années 50, il est le hot spot des people. Puis les différents établissements tombent en désuétude jusqu’en 2008, lorsqu’un groupe rachète les bâtiments, les terrains et décide d’investir pour en faire un complexe touristique aux allures de village. Aux différentes rénovations, réhabilitations, édifications s’ajoute la construction d’un hôtel spectaculaire par sa position et sa vue à couper le souffle.

Un travail titanesque

Pour réaliser les travaux, le choix s’est porté à plus de 90 % sur des artisans suisses. Résolument contemporain dans son architecture, en son sein, tout est plus nuancé. Par petites touches, la Suisse s’invite avec des edelweiss ciselés dans le plafond du bar central ou encore, avec des murs en noyer américain qui reproduisent un art populaire : le papier découpé. Les 102 suites et chambres, qui ont toutes vues sur le lac, se conjuguent avec marbre, granit et pierre calcaire. Des cloches sont transformées en luminaires comme un clin d’œil helvète !

Des chiffres impressionnants

Un tunnel de 82 mètres a été creusé dans la montagne pour en faire un musée des quelque 2 000 pièces récupérées, souvenirs des fastes d’antan. 850 millésimes de vins et 50 de champagnes sont à la carte. Un spa de 3 000 m2 accueille la clientèle… Tout est démesuré et pourtant tout est mesuré puisque l’édifice a été érigé dans le souci de durabilité en produisant, par exemple, ses besoins en eau et en chaleur grâce à l’eau du lac. Cette philosophie se traduit également par le choix de fournisseurs locaux. Que vous accédiez par la route ou par le lac, puis la montée en funiculaire, rien ne laisse indifférent.


À PIC
Le premier funiculaire électrique de Suisse, construit en 1888, part de 435 mètres pour arriver à 875 mètres.

SUSPENDU
Le décrochement d’une des salles de restauration apporte sa dose d’adrénaline à cet hôtel hors du commun.


BAIN AÉRIEN
Depuis la piscine extérieure, chauffée en hiver, la vue est unique sur le lac des Quatre-Cantons.


AMBIANCE UNIQUE
Dans chaque chambre, les baies vitrées donnent l’impression d’être suspendu au dessus du vide, face au lac.

MATÉRIAUX NOBLES
Les salles de bains sont parées de quartz grec brut non poli et de pierre calcaire provenant des Alpes.


www.burgenstock.ch

Valérie Blanc