DECO / TRAITS POUR TRAITS /

 Bienvenue chez Flora, Le Mas de l’Alambic

Bienvenue dans un lieu d’exception : un sublime mas situé dans le Gard. Une bâtisse au cachet incontestable où Flora et sa petite famille ont décidé de poser bagages. Mais les efforts sont de taille ; les travaux ont commencé en 2017 et la fin est estimée à 2023. Mais quel goût ! Plus de 28 000 personnes suivent les avancées et choix de Flora sur son compte instagram. À notre tour de vous faire découvrir cet incroyable écrin. 

Flora, peux-tu nous raconter ton parcours ? 

J’ai 35 ans, suis originaire d’Avignon dans le Vaucluse et suis une jeune maman de 3 enfants. 

J’ai un CAP graphiste décorateur mais, pour des raisons personnelles, n’ai malheureusement pas pu continuer mes études dans la voie de la décoration événementielle comme je le souhaitais. Alors je suis allée vers le commerce. Par ce biais, je suis entrée dans cette enseigne que tout le monde connaît : « Maisons du Monde ». En plus de la vente et du conseil, j’y réalisais les tables événementielles en art de la table, un vrai régal !

Je suis actuellement en reconversion professionnelle, toujours dans le décoration ! J’ai toujours été fan d’architecture. Petite, je dessinais toujours des plans de maison, j’étais persuadée que j’en ferais mon métier.

En 2016, nous visitons le mas de l’alambic avec Joachim, mon mari. Notre rêve commun étant de rénover une vieille bâtisse, il y avait ici beaucoup de points positifs : implantation parfaite, surface et volumes souhaités, de la pierre apparente… Par contre, il y avait de très très gros travaux de consolidation à prévoir. Pour moi c’était trop, pour lui pas assez… 

Nous avons quand même sauté le pas et nous sommes jetés dans l’aventure de l’auto-rénovation ! 

Les 2 premières années furent difficiles ; il fallait allier travail, travaux, enfants dont le petit dernier venait tout juste d’arriver. 

Pourquoi avoir eu un coup de cœur pour ce Mas ? Qu’est-ce qui t’a le plus séduit ? Et peux-tu nous raconter l’histoire des lieux ? 

Je n’ai pas vraiment eu le coup de cœur… mais il y avait un énorme potentiel et c’était de toute évidence le genre de maison que l’on recherchait ! Quand nous l’avons visité, l’ampleur des travaux m’a fait peur ! Peur de ne pas arriver au bout mais aussi de la charge mentale, pour lui, pour moi, pour nos enfants.

Mais il y avait les écoles à proximité, la ville à 10 minutes, l’ambiance et toutes les commodités du village et bien évidemment la superficie et le cachet de la maison tant recherché.

Sur ce terrain il y a plus de 200 ans il y avait juste une cabane (la partie gauche de la maison) un puits et un potager. Au fil des années la partie centrale puis la partie de droite ont été construites pour en faire une bergerie. Le préau a été réalisé en dernier, il n’est pas aussi vieux. Nous savons que les repas de chasse du village étaient organisés ici. 

Vous êtes en totale « auto-rénovation » ici. Es-tu autodidacte ? Et la décoration a t-elle toujours fait partie de ta vie ? 

Les travaux c’est le domaine de Joachim ! Il a passé de nombreuses soirées à regarder des tutos sur youtube. Il est à 80% autodidacte. Et puis nous avons été très bien entourés. Les artisans rencontrés nous ont très bien conseillé pour mener à bien ce projet titanesque. Nous avons aussi fait appel a une architecte qui nous a réalisé les premiers plans de la maison. Sans ça nous ne pouvions pas avancer sur le projet. Pour l’agencement des pièces et la décoration c’est moi ! J’ai utilisé les logiciels Home by me et SketshUp pour me décider sur l’agencement. 

Quel fut/est le plus gros défi de cette rénovation ? 

Oula….Faire tenir le mas debout pour, je l’espère, de nombreuses années ! :) Le centre de la maison était très fragile et menaçait de s’écrouler un jour ou l’autre. Nous avons réalisé un chaînage béton servant à liaisonner les 3 parties du mas et nous avons retiré un plancher pour l’alléger au maximum. 

Des escaliers très graphiques, de grandes verrières industrielles, les pierres apparentes et de sublimes portes anciennes en bois. Tu as misé sur les contrastes ? 

Oui, nous aimons associer l’ancien et le moderne ! Et Joachim est ferronnier… 

Du coup, la menuiserie, les escaliers, les verrières, les poutres apportent toute la modernité attendue. Pour garder l’authenticité de la maison, nous avons restauré les murs en pierres et pour les mettre en valeur j’ai mis au sol un béton ciré gris sable. À défaut d’avoir une belle charpente, j’ai misé sur des portes en bois brut afin d’apporter de la chaleur. Du coup, il y a pas mal de contrastes en effet, tant sur l’aspect que sur les couleurs. 

Aujourd’hui, comment qualifierais-tu le style de ton intérieur et où trouves-tu l’inspiration ? 

Je crois avoir réussi à créer un style bien à moi ! Du traditionnel, du moderne, du transitionnel, mais aussi de l’industriel en additionnant à ça une décoration épurée et minimaliste avec une touche de Japandi. Du coup, je dirais… un style tradichic ! 

Qu’est-ce qui te plaît le plus chez toi ?

Ce sont justement toutes ces associations de styles et cette ambiance unique, qui me plaisent le plus ici.

Dans quel endroit/pièce es-tu le mieux et pour quelles raisons ? 

J’adore être dans le salon. C’est la pièce centrale, elle donne accès à toutes les autres pièces de la maison. Sa hauteur sous plafond grandiose, une vue direct sur l’extérieur et la piscine avec cette immense baie vitrée de 4m de haut.

L’extérieur du Mas est tout aussi incroyable. Un coin détente, magnifique terrasse avec piscine.  Peux-tu nous en parler ? 

À l’extérieur il y a eu beaucoup de changements, c’est vrai ! Il y a eu un énorme travail de terrassement et de drainage afin de chasser l’humidité des sols pour assainir la maison. L’aménagement extérieur est aussi une passion pour moi. J’ai dessiné les plans en fonction des arbres restants sur le terrain et dans le but d’intégrer une piscine juste devant le salon, encerclée de nouvelles plantations.

Mais il reste encore beaucoup à faire : poser le revêtement de la terrasse autour du bassin, finir la façade, s’attaquer enfin au coin jardin au fond… 

Quel est le/les objet(s) et/ou le/les meuble(s) que l’on peut trouver chez vous et chez personne d’autre ? Pouvez-vous nous raconter son/leur histoire ? 

La plupart de nos meubles sont réalisés en fer par Joachim. J’ai des idées, beaucoup trop d’idées ! :) 


Pour lire la suite de l’article…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.