AGENDA / Exposition /

Théâtre des métamorphoses

Comme son titre l’indique, l’exposition s’intéresse aux processus de métamorphose qui sont à l’œuvre au sein de la pratique de Rebecca Horn, en même temps qu’ils en sont un des thèmes centraux. Elle revient également sur le rôle de matrice qu’occupe sa pratique cinématographique, qui constitue une véritable mise en scène de ses sculptures. Très marquée par la maladie pulmonaire qui l’a obligée, à l’âge de vingt ans, à passer un an dans un sanatorium, l’œuvre de Rebecca Horn a pour matériau central le corps.

Multipliant les associations paradoxales, les œuvres de Rebecca Horn mettent en scène les antagonismes qui rythment la vie humaine : sujet et objet, corps et machine, humain et animal, validité et infirmité, harmonie et désordre, etc. Entravé par sa fragilité physique, l’individu puise pourtant en elle la force de se transformer et se réinventer. Le cinéma, les sculptures anthropomorphiques puis les monumentales installations de Rebecca Horn, dans lesquelles la machine occupe la première place, s’inscrivent dans la tradition des grands thèmes mythologiques ou de contes comme la métamorphose en créature monstrueuse ou hybride, la vie secrète des objets ou encore le fantasme de corps-automates.

Où ?

Centre Pompidou Metz
1 Parvis des Droits de l’Homme 57000 Metz- France

Quand ?

Jusqu’au 13 Janvier 2020
Du lundi au dimanche de 10h à 18h (sauf les mardis et jours fériés)

Combien ?

Entrée 10€

Qui ?

Centre Pompidou Metz