DECO / Intérieur /

Studio Les M : les rituels du quotidien revisités


Céline Merhand et Anaïs Morel ont suivi leurs études à l’école des Beaux-Arts de Rennes. En 2007, leur complicité les conduit à fonder le Studio Les M.

Alors étudiantes Erasmus en Angleterre, les designers nées en 1984 commencent à réaliser ensemble leurs premiers projets de diplôme : d’abord le fauteuil Cocon dont l’aspect en « couette fauteuil » suggère son confort avant même de l’avoir essayé. Ensuite la structure POD, une résille en mousse plastazote que chacun peut modifier pour en définir les fonctions selon ses envies ou besoins : corbeille de fruits, chapeau de lampe… La présentation des deux objets au VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) puis au Brésil, permet de propulser le duo sur la scène nationale et internationale.

Technicité et confort

Poétiques et fonctionnelles, les réalisations du tandem revisitent les rituels de la vie de tous les jours. La manipulation et l’interaction entre les objets et les utilisateurs se placent au coeur de ses recherches. Ainsi, dans le choix des matériaux, dans la conception et les formes, les deux designers imaginent un mobilier facile à intégrer par sa modularité. L’axe de travail poursuivi par Céline Merhand et Anaïs Morel vise à ne pas figer les choses : leurs créations ne sont pas seulement conçues pour être regardées, elles doivent être facilement utilisables.

www.lesm-designstudio.com


Ludique
La collection Villa se décline en chaise, table, banc et portemanteau. Édition Tabisso.

Technique
Un métier à tisser a été créé spécifiquement pour le tapis Canopée, confectionné avec la tisserande Ingrid Jobet.

Trône
La structure du fauteuil Cerf évoque les branchages d’un arbre ou les bois du cerf, roi de la forêt.

Emmitouflé
Le fauteuil Cocon enveloppe le corps pour un chaleureux moment devant la télé ou un livre. Édition Super-ette.


Nathalie Truche