ARCHI / Visites privées / /

La sérénité par nature face au lac du Bourget

Maison-architecte-brison-saint-innocnent


Visite d’une maison d’architecte près du lac du Bourget

Dans un cadre verdoyant, sur la commune de Brison-Saint-Innocent, cette maison d’architecte avec vue sur le lac, fait corps avec une nature majestueuse dont elle semble être le simple prolongement. Et vice-versa. Ici, l’osmose est évidente. Et le hasard n’y est pour rien…

Allez savoir pourquoi, il est des lieux dans lesquels d’emblée, on se sent bien. Ici, tout s’explique. Sur ses 1 500 m2 de terrain, la demeure de 241 m2 de surface habitable est idéalement orientée : tenant compte de la réalité du site pour mettre en valeur les éléments naturels qui l’entourent, elle offre des vues rêvées sur le lac du Bourget et la nature alentour, sans aucun vis-à-vis.

Sublimant le lieu déjà enchanteur, une très belle piscine naturelle comble le regard de son eau pure et vivante, confortant un peu plus encore le sentiment de quiétude et de bien-être absolu. Fabuleux…

L’espace sublimé par Marc Lopez, architecte

En cet endroit unique, conçu par Marc Lopez, architecte à Annecy, les espaces sont envisagés comme le prolongement de l’environnement. Dès lors, au rez-de-chaussée, la longue entrée commence avant même d’entrer, se prolongeant à l’intérieur, jusqu’au pied d’un escalier conçu comme une sculpture aérienne, sans contremarches, derrière lequel une grande baie vitrée permet à la lumière naturelle d’inonder une vaste pièce, résolument ouverte.
Au cœur de ce niveau, comme un symbole, la cheminée centrale est visible depuis la cuisine, le salon/salle à manger (plus de 70 m2), et la terrasse.
Et tandis que de ce côté de la maison, la façade de baies vitrées est légèrement en biais, l’œil est irrésistiblement attiré par une vue imprenable sur le lac du Bourget.
Mais cette impression de liberté va bien plus loin encore : le sol du rez-de-chaussée étant prolongé par celui de la terrasse, de même niveau et de même nature – un grès cérame ingélif en dalles de 45×45 gris clair – la sensation d’espace est absolument remarquable.


Jeux de lumière au coeur de la maison

Deux grandes terrasses, l’une au rez-de-chaussée (43,6 m2) et l’autre à l’étage, ont elles aussi d’étonnantes spécificités : au-delà de la vue splendide qu’elles offrent, leur largeur a été étudiée pour correspondre à la courbe du soleil, que l’on garde ainsi jusqu’au fond du salon l’hiver tandis que l’été, on profite de l’ombre pour déjeuner à l’extérieur… Divin.

Intimement douillet

A l’étage, on est accueilli par un spacieux salon de musique doublé d’un coin salon/TV et d’une belle terrasse tournée vers le lac.
La baie vitrée, de nombreuses ouvertures, le sol en parquet bois lamellé collé chêne clair et le blanc des murs, créent une alchimie dédiée à une luminosité et une vue exceptionnelles.
Quelques poutres apparentes de la charpente en bois, soulignent élégamment les volumes, et notre visite se poursuit, s’engageant plus avant dans les sphères d’une intimité parfaitement préservée au fil d’un bureau, d’une suite parentale avec dressing, de deux chambres avec rangements, d’une seconde salle de bains et d’une lingerie.

Efficacité énergétique : des « + » intéressants

Quelques-unes des questions techniques de ce bien d’exception, disponible à la vente chez Stephan de Meyer Immobilier, viendront parachever cette amorce de visite. On notera par exemple un chauffage basse température au sol et la géothermie verticale alimentant une pompe à chaleur encastrée pour le chauffage de l’eau. Le système de ventilation quant à lui, consiste en des puits canadiens et une circulation par air pulsé.

Le système d’éclairage est à basse tension et le système électrique est programmable, tout comme les volets roulants, installés partout. Un dernier détail a attiré notre attention : de longues chaînes descendant de part et d’autre de la toiture permettent l’absence de gouttière et le drainage de l’eau du toit jusque dans les immenses bacs de fleurs séparant la terrasse du rez-de-chaussée et la plage en béton brossé. Pratique et… esthétique.
Sur toute la ligne et sous toutes ses facettes, la maison au-dessus du lac aura su, de ses bonnes ondes… nous faire vibrer. Et vous ?

Caroline Lavergne