Design /

Le papier peint, une excellence française depuis le XVIIIe siècle

Dans le cadre de Fine Arts Paris, du 6 au 11 novembre, la visite des réserves du musée des Arts décoratifs représente une chance unique de découvrir la plus importante collection au monde de papiers peints. Autre événement : la première exposition de Carolle Thibaut Pomerantz, spécialiste des papiers peints anciens.


Décor “Jardins Anglais”, précurseur du premier panoramique (Voyages du Capitaine Cook, 1804), imprimé à la planche par Joseph Dufour, dessinateur Charvet, daté 1802. Carolle Thibaut-Pomerantz.

À la fin du XVIIIe siècle et jusqu’à la période Art Déco, le papier peint est devenu une spécialité française reconnue dans le monde. Le musée des Arts décoratifs conserve près de 400 000 œuvres illustrant l’évolution de cet art depuis un papier dominoté à motifs de fleurs de lys (utilisé comme papier de tenture sous Louis XIV) jusqu’à la création contemporaine. La collection dévoile également les arabesques de la manufacture Réveillon, les panoramiques de Dufour, les répertoires de néo-styles en vogue sous le Second Empire, les audaces de l’Art nouveau et de l’Art déco. La visite des réserves du musée des Arts décoratifs – menée par sa conservatrice Bénédicte Gady – permettra d’admirer quelques pièces phares de toutes les périodes et de comprendre la diversité des techniques de production. 

À noter (aussi) sur son agenda 

Autre événement important à retenir : la première exposition à Fine Arts Paris de Carolle Thibaut Pomerantz. « Les Français ont réalisé les plus beaux papiers peints », explique cette spécialiste des papiers peints anciens, du XVIIIe aux années cinquante. D’origine américaine, la diplômée en histoire de l’art – également formée à l’art contemporain à New York – considère le papier peint comme « un art mural en soi, l’art du trompe-l’œil, de l’illusion, une fenêtre ouverte qui donne une perspective à un décor. » À découvrir à Fine Arts Paris, du 6 au 11 novembre au Carrousel du Louvre.


 

“Le pique-nique”, dernière scène du panoramique “Chasses de Compiègne”, imprimé à la planche par Jacquemart, Paris. Seul décor pour papier peint dessiné par Carle Vernet, peintre spécialisé dans scènes de chasse et chevaux, daté 1812-15. Carolle Thibaut-Pomerantz.


Panneau Art Déco, imprimé à la planche, manufacture et dessinateur inconnus, 1930. Carolle Thibaut-Pomerantz.


Scène du panoramique “Fêtes Grecques et Jeux Olympiques en grisaille”, imprimée à la planche par Joseph Dufour, Paris, 1818. Carolle Thibaut-Pomerantz.


Joseph Dufour, Monuments de Paris, 1815-1830, segment du panoramique imprimé à la planche sur papiers reboutés. Carolle Thibaut-Pomerantz.

finearts-paris.com
madparis.fr
antique-wallpaper.com

Légendes © Carolle Thibaut-Pomerantz
Nathalie Truche


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.