DECO / Intérieur / /

Le Chauffage raconté par ceux qui le font

Chauffage


Les chauffages esthétiques et performants

Les appareils de chauffage ne se cachent plus : aujourd’hui, radiateurs, pompes à chaleur, cheminées ou poêles, se mettent au beau pour se fondre dans la déco. Designés à souhait, ils apportent à l’ambiance un peu plus de chaleur encore : on adore !

Les modes changent et parfois, tant mieux : maintenant, les chauffages contribuent aussi à embellir nos intérieurs. Il était temps : dorénavant, ils seront performants… et esthétiques. Pour nous en convaincre, nous avons sillonné Annecy et ses alentours, pour prendre la température des nouveautés et originalités dans le paysage des appareils de chauffage. Exploration.

Cheminées : délicieusement show

Murales, centrales, en métal, en pierre, à foyer vitré, pivotant, sur pied, suspendu, ouvert ou fermé, les cheminées se déclinent à foison. Et si le volet technique est capital, c’est plutôt leur forme qui, pour cette fois, guidera nos pas…

A commencer par le Gyrofocus (ci-dessus à droite) que nous découvrons au showroom de La Flambée. Fabienne Cortinovis, qui dirige l’établissement nous précise : « Ce modèle ne laisse personne indifférent ! Et vous savez qu’il a plus de 40 ans ?! ». Contre toute attente, le design appliqué aux cheminées ne date donc pas d’hier. Signé Dominique Imbert, créateur des cheminées Focus, le Gyrofocus est né en 1968. Il était alors le premier foyer suspendu et pivotant à 360° au monde. Visiblement indémodable, il traverse le temps avec succès puisqu’en 2009, il fut élu « le cose più belle del mondo » au concours international Pulchra (Italie), face à plus de 100 prestigieux concurrents parmi lesquels Sony, Philips ou Philippe Starck.

Forte de 30 ans d’expérience dans l’univers des cheminées, Fabienne Cortinovis constate : « Nous travaillons avec cette marque depuis 1986. À l’époque, nous avons vraiment ouvert la voie car les cheminées design étaient encore extrêmement rares. Aujourd’hui, ça bouge un peu plus, mais le public reste malgré tout encore assez accroché à des modèles classiques. La personne qui choisit du Focus veut du design, du contemporain, c’est le critère déterminant : là, la cheminée est un objet de décoration à part entière. Elle personnalise complètement le lieu en lui donnant un caractère extrêmement esthétique. »


Au fil de nos pérégrinations, nous avons également découvert les Cheminées Marchand & Carlizza, un concept né des talents et savoir-faire conjugués de trois personnages singuliers, jeunes et désireux d’offrir une nouvelle vision de la cheminée : Jordan Marchand, fumiste passionné par son métier ; Romain Carlizza, chaudronnier métallier, expert ès qualité et finitions ; Singal Mösch, designer industriel, diplômé de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne et membre fondateur de l’agence de design suisse Lifegoods.

Cheminées à ciel ouvert ou à conduit démultiplié, à ailettes ou à pierre chauffante, les modèles qu’ils créent ont en commun un style limpide et engagé : « Pour nous, les mots clés sont créativité, pièce unique et sur mesure. Notre projet a éclos il y a environ deux ans. À ce moment-là, la tendance était beaucoup aux modèles encastrés et à des choses qui ne se faisaient pas remarquer par leur personnalité. On a donc voulu proposer des cheminées à l’état brut, c’est-à-dire que la cheminée soit mise en valeur et considérée comme un objet d’art, qu’elle soit la première chose que l’on remarque quand on entre quelque part. » Leur plus grande force : le sur mesure à 100%. Leur designer a créé une gamme dont les modèles servent de base. « Chaque client nous fait part de ses demandes et on retravaille tout autour, on redessine. C’est de l’unique à chaque fois, d’autant que chaque pièce est faite à la main. C’est de l’artisanat pur. On a trois corps de métier très différents et on est complémentaires sur les questions techniques, mais pour l’esthétisme, c’est toujours le designer qui décide ! »

Cheminées et poêles deviennent des objets de décoration à part entière

Le poêle : esthétique et… séduisant

D’après Planetoscope, la France est le premier marché du poêle à bois en Europe. En constante progression depuis 2007, les ventes ont porté sur 255 000 appareils en 2009. Et on se réjouit d’apprendre également que sur la totalité de ces ventes, 74 % des produits sont de fabrication… française !

Bref, d’une manière générale, les poêles reviennent sur le devant de la scène : « C’est un fait, beaucoup de nos clients démontent leur vieille cheminée pour installer un poêle, commente Jessy Da Costa, co-gérant du magasin Cheminées Da Costa. Le poêle est choisi comme un meuble pour ses couleurs, ses formes ; et le choix est immense. Il ne s’agit pas réellement d’un phénomène de mode. L’évolution des constructions, de mieux en mieux isolées avec des réglementations thermiques extrêmement strictes, favorise aussi cet engouement. Le poêle est par ailleurs moins encombrant. Et enfin, c’est tout simplement une question de goût. »

L’enseigne distribue et installe des poêles et cheminées Turbo Fonte et, selon Jessy Da Costa, la part entre les deux types d’appareils reste assez équilibrée puisqu’environ 55 % des ventes concernent les poêles et 45 % les cheminées. « Chez nous, une nouvelle gamme tous les deux ans vient compléter les modèles existants qui ne se démodent pas. Pour le style, la tendance globale est à la sobriété, avec des couleurs d’acier choisies pour faire ressortir la céramique. Les formes très épurées et les vitres sérigraphiées sont très en vogue en ce moment. » Une certitude : le critère principal de choix pour un poêle, c’est d’abord l’esthétisme !

Retour en grâce

Alliant performance et esthétisme, le poêle à bois fait son come back. Un engouement favorisé par l’évolution des constructions et des réglementations thermiques.

Plus d’infos :
www.la-flambee.com
www.cheminees-marchand-carlizza.fr
www.annecy.turbofonte.com