ARCHI / Visites privées /

En Espagne, l’Art nouveau entre au XXIe siècle


Dans cet immeuble de Barcelone, joyau du modernisme, les aménagements intérieurs ont cherché à souligner le contraste entre le passé et le présent.

À la fin du XIXe siècle, Barcelone se hissait à la pointe du mouvement moderniste (ou Art nouveau). Construit entre 1900 et 1905 par l’architecte catalan Francesc Berenguer i Mestres, proche collaborateur d’Antoni Gaudí, l’immeuble Casa Burés abritait jadis une grande entreprise de textile. Aujourd’hui, à l’issue de trois années de travaux, l’édifice a retrouvé une seconde jeunesse. « Chaque porte, fenêtre, plafond, sol, sculpture et vitrail a été minutieusement étudié par des experts du patrimoine moderniste de Catalogne, précise Marcus Donaldson, fondateur de Bonavista Developments, l’un des acteurs de cette rénovation. Les éléments les plus précieux ont été restaurés par des artisans spécialisés, tandis que d’autres ont été remplacés par des pièces identiques pour répondre aux besoins des occupants ou à des fins décoratives. » Pour conserver l’âme des lieux, la société s’est appuyée sur le projet conçu par les cabinets d’architectes Juan Trias de Bes et Estudio Vilablanch visant à optimiser l’originalité du bâtiment tout en adaptant chaque appartement, loft et penthouse au mode de vie contemporain en termes de fonctionnalité, de distribution et de confort.

Ni copie, ni concurrence

Les matériaux et couleurs d’origine ont été respectés et restaurés selon des techniques artisanales de l’époque (sols en mosaïque Nolla, plafonds polychromés, moulures élaborées, etc.). Quant aux nouveaux éléments et coloris, ils diffèrent suffisamment des anciens pour ne pas les imiter ou les concurrencer. La même philosophie a été appliquée dans l’aménagement de l’appartement présenté ici. Pour compléter les sujets ornementaux d’origine, les meubles et les luminaires proviennent des plus belles signatures de design contemporain, et puisent dans des tons identiques à ceux des polychromies illuminant chaque pièce. Le mobilier sélectionné est équipé de piètements fins qui, en semblant frôler les sols, mettent en valeur leur richesse décorative. Nul doute que l’admiration portée à ce chef-d’œuvre du XIXe durera encore bien des siècles !

bonavistadev.com/fr


Harmonieux
Canapé modulable Scighera Angular, étagères Nuage et table basse métal noir Torei de Cassina. Fauteuil France par One Collection.

Quartiers
Au premier plan, la table Rio et les tabourets Berger et Meribel de Charlotte Perriand chez Cassina.

Triple
Le plafonnier Meshmatics Chandelier est signé Rick Tegelaar pour Moooi.

Contemporain
Cuisine bulthaup b3, finition laque soft touch argile. Table repas Nyhavn et chaises 108 par One Collection. Lampadaire Biba de Lorenza Bozzoli pour Tato.



Finesse
Étagère livres Reedy chez De la Espada ; chaise Noli de Zanotta ; table Mexique de Cassina ; suspension Alba par Oluce.

Aérien
Salle de bains aux lignes très épurées avec le mobilier et la robinetterie signés Antonio Lupi.


Texte Nathalie Truche
Photos © José Hevia