JET LAG / ARCHI /

Week-end à Tunis avec un maître verger et artisan dinandier

TUNIS-Patricia-Rey


Week-end design?et?arty à Tunis?

Sadika Keskes, maître verrier

À l’image du poète qui aspirait à transformer la boue en or, Sadika Keskes transforme le verre en œuvre d’art.

Sa vie est un roman. Alors qu’elle étudie la céramique à l’école des Beaux-Arts de Tunis, Sadika Keskes se passionne pour le verre soufflé et parfait chaque été sa technique à Murano. «?Ce matériau transcende. Et puis, j’ai toujours aimé jouer avec le feu », sourit-elle (femme engagée, elle a été l’un des chefs de file de la Révolution du Jasmin).

En verre et contre tout…

En 1984, elle ouvre son premier atelier à Tunis et remet au goût du jour un art oublié depuis le XIVe siècle. Aujourd’hui, Sadika Keskes crée des pièces qui s’exportent dans le monde. Arts de la table, bijoux, sculptures, et plus récemment des installations monumentales qu’elle réalise à partir de verre de récupération associé à divers matériaux. Sa dernière installation est une juxtaposition de pavés de verre sertis de bois de palmier. Cette année, elle travaille sur un projet de restaurant à Oman, pour lequel elle a imaginé des jardins suspendus et un toit-terrasse sur 200?m2 fait de cubes en verre soufflé, conçus tels des contenants que l’on peut peupler d’objets.
www.sadika.tn

Mohamed Lidarssa, artisan dinandier

Mohamed Lidarssa n’en finit pas de faire parler de lui. Et pour cause. Depuis sa rencontre en 2009 avec Leila Menchari, la décoratrice d’Hermès, l’artisan dinandier n’a de cesse de repousser les limites du possible. Pour la célèbre Maison, il a réalisé décorations de Noël, mallette, séries de bustes en cuivre et de palmiers en argent… Des pièces uniques que Mohamed Lidarssa, l’un des derniers maîtres dinandiers de ce monde, repousse, martèle, émaille à froid dans un geste ancestral d’une extrême précision. Son travail d’orfèvre a aussi séduit des décorateurs et institutions du monde entier, comme l’Institut du monde arabe à Paris.
Plus que jamais, Mohamed Lidarssa rêve de nouveaux horizons pour révéler son art.
www.artisanat-lidarssa.com

Patricia Rey