Intérieur /

The Traveler : voyager sans bouger de son fauteuil

Roche-Bobois-Annecy


Pour célébrer le 40e anniversaire de son implantation aux Etats-Unis, l’éditeur français Roche Bobois a confié une mission de haut vol au designer new-yorkais Stephen Burks : créer un fauteuil en deux versions, The Traveler, en jouant sur les différences culturelles européennes et américaines.

Présent à Annecy, Thonon-les-Bains et Chambéry pour nos pays de Savoie, Roche Bobois compte aujourd’hui plus de 250 magasins dans près de 50 pays, et plus encore bientôt. La marque annonce en effet l’ouverture de nouveaux points de vente en Inde, au Pérou ou au Guatemala notamment…

Créée en France en 1960, Roche Bobois a forgé son succès sur des atouts savamment maîtrisés telles que la force de son réseau de fabricants européens, la qualité de ses liens tissés avec des designers de renom (Cédric Ragot, Ora Ito, Sacha Lakic, Christophe Delcourt, Stephen Burks…) et de prestigieuses maisons de couture (Jean-Paul Gaultier, Sonia Rykiel Maison, Missoni Home). Son offre s’appuie aussi sur une culture de l’innovation qui veille aux évolutions de l’art de vivre dans le monde.

Fauteuil Roche Bobois « The Traveler » : des accents sublimés

Pour marquer son 40e anniversaire aux Etats-Unis, Roche Bobois a imaginé collaborer avec un designer américain pour faire éclore une création spéciale. Celle-ci reflèterait et valoriserait les spécificités des cultures locales, américaine et européenne, à travers leurs différences, tant en termes de produits que de savoir-faire.
C’est à Stephen Burks que Roche Bobois a confié la réalisation de ce projet, séduite par la vision multiculturelle du design et la passion de l’artisanat qui caractérisent ce jeune designer new-yorkais, parmi les plus reconnus de sa génération.
Sur la base de valeurs fortes partagées est donc né The Traveler qui, par le biais d’une structure au galbe identique, s’exprime en un fauteuil singulier, décliné en deux approches pleines de personnalité.
Avec sa structure faite en bois de frêne et de sangles de cuir sellier, The Traveler version USA met l’accent sur les grandes lignes du mobilier américain traditionnel. Dans sa version européenne, The Traveler se déploie quant à lui autour d’une fine structure en acier laqué, en rappel du typique design européen des années 50, et offre de son côté, deux variantes


Les commentaires sont fermés.