Intérieur /

Tissus d’ameublement : l’étoffe de grandes maisons

Dossier-tissus--coussins---Creations-Metaphores


Elégance et perfection. Ainsi résonnent les tissus d’ameublement haut de gamme. Tramés de savoir-faire, d’innovation et d’exigences, sur le fil des métiers qui font leur qualité, ils sont riches de sens… Pour en parler, rencontre avec une passionnée.

Décoratrice d’intérieur, Nathalie de Breda s’anime au sujet évoqué. Evidemment : les tissus haut de gamme sont au cœur de son métier. Partenaire de marques aussi prestigieuses qu’Holland & Sherry,

Dedar, Arte, Métaphores ou C&C Milano, détaillant autorisé de tissus d’ameublement et de papiers peints Hermès, elle voue une adoration à ces matières d’exception : « Le tissu, c’est très technique. Chacun a une histoire, un toucher, un poids, un degré d’abrasion…  et donc une utilisation propre. Il faut les connaître pour les préconiser. »

Tissus d’ameublement : une question de fibre…

« Aimer ce qui est beau n’est pas forcément un luxe ! »

Forts d’une sobriété qui signe leur élégance, les tissus haut de gamme se déclinent en une pléiade d’effets et tonalités, pour sublimer les intérieurs d’ambiances variées dont la réussite repose aussi sur la subtilité de leurs assemblages. Selon Nathalie : « La base de notre métier, c’est « ensemblier », car on ne peut pas tout faire avec n’importe quoi. Quand je travaille sur un projet, je sais exactement qui va fabriquer quoi, comment et pour quoi. C’est la raison même de notre savoir-faire. » C’est aussi un travail d’équipe : « Le travail noble effectué en amont me subjugue. Dessiner un tissu est une première étape mais les process sont longs et exigeants. Pour toutes ces raisons et plus encore, ces tissus sont admirables. Quant à aimer ce qui est beau, ce n’est pas forcément un « luxe », car aujourd’hui, il est bon de réfléchir à la façon dont on préfère consommer. Personnellement, j’opte pour des choses de belle qualité qui, j’en suis sûre, vont durer. »

Le haut de gamme donne la note

La fabrication des tissus haut de gamme requiert des savoir-faire pointus, souvent rares. Attachée à connaître sur le bout des doigts les étoffes de ses partenaires, Nathalie visite régulièrement leurs ateliers : « C’est fascinant et ça permet de comprendre la notion de haut de gamme. » Dans ces maisons, de la sélection des matières premières au produit fini, chaque intervention vise à la perfection absolue. « C’est un univers agréable, où l’écoute est importante et où l’on sait prendre le temps, explique la jeune architecte d’intérieur. C’est une démarche spécifique où le prix n’est pas en question au regard de la qualité. Il faut savoir que certaines de ces marques, Le Crin notamment, ne produisent que quelques mètres de tissus par jour ! » Ainsi, de belles maisons demeurent garantes d’étoffes uniques, dont chacune a l’art et le secret.

Le Crin : haute technicité et tradition ancestrale

Implantée en Rhône-Alpes, Créations Métaphores, filiale de la Holding Textile Hermès, est un éminent éditeur et fabricant de tissus d’ameublement. Ses trois marques, Métaphores, Le Crin et Verel de Belval, s’unissent autour de fondamentaux : l’attachement aux belles matières, à la couleur, aux nouvelles techniques. La modernité des tissus Créations Métaphores allie, à l’esthétisme, une haute technicité, au travers par exemple de lignes de tissus non feu. Pour autant ses créations font également la part belle à la tradition ancestrale. Seul au monde à utiliser cette technique, Le Crin produit, dans ses ateliers de Challes, des tissus somptueux à partir de crin de cheval, tissés entièrement à la main sur des métiers datant du XIXe siècle. Là, dix-huit tisseuses produisent quotidiennement quelque trois mètres de tissu chacune.

Holland & Sherry : le tisserand écossais mondialement connu

Né à Londres en 1836, plébiscité par les icônes de la haute couture dans les années 1970-1980, Holland & Sherry crée sa division « Interiors » en 1998. Un succès immédiat, savamment attisé dans la foulée. Initialement prisé par les décorateurs pour ses tissus de tradition, tels ses cachemires, satins de laine et autres velours, Holland & Sherry confirme sa singularité en diffusant les broderies d’ameublement sur mesure du créateur et brodeur français Nicolas Chambeyron. Fidèle à ses valeurs de mêler techniques modernes et savoir-faire traditionnel, la maison continue en parallèle à fabriquer ses tissus originels comme le tweed ou les tartans, en Ecosse, au Yorkshire ou dans les Nouvelles Hébrides.

Caroline Lavergne


Les commentaires sont fermés.