TRAITS POUR TRAITS / /

Somfy : la Haute-Savoie à la conquête du monde

Dco-gris


Somfy, leader mondial des moteurs pour volets & stores

Leader international sur le marché des moteurs et automatismes pour stores et volets roulants, Somfy n’en reste pas moins attaché à ses racines haut-savoyardes. Le secret de sa réussite ? L’innovation. Histoire d’une entreprise qui gagne, avec Jean-Michel Jaud, directeur de la communication.   

Traits?D’co?: Racontez-nous la genèse de l’entreprise… 

Jean-Michel Jaud : C’est une belle histoire. Dans les années soixante, un ingénieur lyonnais a eu l’idée de motoriser les stores et les volets roulants, c’est-à-dire de créer un moteur qui enroulait les stores et les volets au lieu d’utiliser des manivelles. Il a proposé cette invention au groupe Carpano et Pons, situé à Cluses.

Trouvant l’idée excellente, les deux entre­preneurs ont créé une filiale appelée Somfy : Société d’outillage et de mécanique du Faucigny. Ce nom est assez incroyable car il se prononce parfaitement bien dans le monde entier. Le marché des volets roulants était déjà existant en Europe du Nord et en Allemagne et, dès le départ, Somfy s’est orienté vers l’international. En 1984, l’entreprise a traversé d’importantes difficultés financières mais a eu la chance d’être acquise par la famille Despature, propriétaire du groupe Damart, qui cherchait à se diversifier. Cet actionnaire a réinvesti ses bénéfices dans Somfy et favorisé ainsi les innovations.  Depuis, nous avons connu une croissance permanente pour devenir le leader mondial dans notre activité.

Quelques chiffres ? 

Somfy, c’est environ 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Leader mondial, notre entreprise s’est développée autour de la croissance du taux de motorisation des stores et volets roulants mais également par des acquisitions. Depuis 40 ans, nous avons acquis une quarantaine de sociétés. Aujourd’hui, nous sommes 8 000 à travers le monde, et nous disposons de 70 filiales et de 8 usines. En France, nos effectifs s’élèvent à 1 800 personnes en Haute-Savoie et à 200 sur le site de Gray, en Haute-Saône. Le siège social, notre usine historique ainsi que le principal centre de développement se trouvent à Cluses où 500 ingénieurs travaillent pour la recherche et le développement.

Quels marchés couvrez-vous ? 

Nous intervenons sur trois grands marchés. D’abord, celui des ouvertures et fermetures des bâtiments grâce aux moteurs et automatismes. Nous appelons automatisme la gestion centralisée de tous les volets roulants à partir d’un point de commande, ou les automatismes liés aux éléments extérieurs : vent, soleil… Notre deuxième marché, celui du tertiaire, comprend l’automatisation de la totalité des stores se trouvant sur les façades de bureau, d’immeubles, d’hôtels, etc. Enfin, le marché de l’accès inclut les portes de garage, les portails, les alarmes… pour lesquels nous fabriquons aussi des moteurs et des automatismes.

Quelle est la recette du succès ? 

D’abord un ancrage international. Nous avons très vite observé l’intérêt d’avoir des productions en grandes séries. Nos usines implantées dans le monde nous permettent de générer des coûts de production intéressants et ainsi de disposer des moyens pour investir en innovation. Nous sommes à l’origine du marché de la motorisation et de l’automatisation et, en tant que leader, nous devons anticiper. À ce titre, nous investissons environ 10 % de notre chiffre d’affaires en R&D.

Enfin, Somfy propose non pas des composants mais un produit complet. Cette marque est connue des consommateurs dans plus de 20 pays car, dès les années quatre-vingt, nous avons beaucoup investi dans la publicité. Il y a donc trois ingrédients principaux : l’innovation, l’industrie et la marque.

Recueilli par Louise Raffin-Luxembourg

 


Les commentaires sont fermés.