À 360° / /

Rénovation et extension de Bonlieu : le décor est planté

Bonlieu-SORIA-Architectes


Extension et rénovation de Bonlieu à Annecy

Que celui qui n’a jamais donné rendez-vous à Bonlieu lève le doigt ! Aujourd’hui, le complexe culturel qui surplombe le lac d’Annecy est ceinturé par les échafaudages. Gros plan sur le début d’une nouvelle vie.

L’identité culturelle forte fait du théâtre Bonlieu un porte-drapeau au sein de la ville et participe au bien-vivre ensemble, explique le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut. Or, cet équipement âgé de plus de 30 ans était devenu un outil obsolète ne permettant plus d’accueillir le public dans des conditions optimales. Il nécessitait à la fois une rénovation et une extension. Car Bonlieu ne se résume pas à un espace de consommation de spectacle, c’est aussi une salle dédiée à la création. »

Théâtre Bonlieu : retour en arrière

Le complexe a été inauguré en octobre 1981 dans le but d’offrir une programmation d’une grande diversité couvrant tous les champs artistiques avec des spectacles d’une grande exigence dans le domaine de la danse et du théâtre contemporains. Ses deux salles de spectacle, l’une de 982 places, l’autre de 289 places, ainsi que ses espaces techniques et artistiques constituaient l’un des plus beaux équipements du pays consacrés au spectacle vivant.

Premier rôle pour la création

Trente ans plus tard, de l’eau a coulé sous les canaux. Les normes de sécurité et d’accès aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) ont évolué. La technologie du spectacle a progressé. Le succès croissant de Bonlieu Scène Nationale (BSN pour les intimes) avec ses 200 représentations par saison et ses 70 000 spectateurs a dépassé les espérances de ses fondateurs. Enfin, l’activité de production de BSN a été renforcée en 2005 par un centre de création accompagné par le ministère de la Culture.

L’agrégation de ces multiples paramètres a rendu le centre culturel trop exigu par rapport à ses besoins. De fait, Bonlieu devait bénéficier autant d’une remise à niveau technique que d’un agrandissement. La Communauté de l’agglomération d’Annecy (C2A) a confié au cabinet d’architectes Blond & Roux le chantier qui a débuté en juin 2012 pour une durée de 22 mois.

A terme, la réalisation d’une salle de répétition et ses annexes techniques sur 660 m2 se muera en un outil indispensable pour conforter l’activité de la cellule création de la Scène nationale. Dotée d’une capacité d’accueil d’une centaine de places – grâce à l’installation de gradins amovibles – cette extension sera également utilisée pour présenter les spectacles à destination des enfants.


Une mise en scène claire et sobre

Les Annéciens le savent bien : Bonlieu est un forum autant qu’une salle de spectacle. Un point de rencontre situé à la convergence des flux de circulation venant du centre ville, du Pâquier, du square, de la frange Est du centre ville. C’est aussi un lieu de commerces et d’équipements publics : bibliothèque, théâtre, Bureau information jeunesse, Office du tourisme, Forum exposition… Impensable donc de ne lifter que le théâtre. La Ville a donc lancé un important chantier de rénovation du forum
« afin de le moderniser, non seulement pour l’embellir et optimiser l’utilisation de cet espace, poursuit Jean-Luc Rigaut Mais aussi pour répondre aux enjeux de l’accessibilité des équipements recevant du public, accentuer sa fonction centrale
au coeur de la cité et permettre aux commerçants de travailler dans un cadre attractif. »


Combien ça coûte ?
Le coût total des travaux s’élève à 13,5 M€ dont :
– 5,6 M€ sont à la charge de l’agglomération ;
– 7,9 M€ sont assumés par l’État (19 %), la région Rhône-Alpes (19 %), le département de la Haute-Savoie (10 %) et la Ville d’Annecy (8 %).

Reportage de Louise Raffin-Luxembourg


Les commentaires sont fermés.