ARCHI / Visites privées /

Maison de ville cherche nouveau style

maison-de-ville-annecy-le-vieux


Donner un nouveau souffle à une maison des années quarante en y apportant espace, esthétisme et fonctionnalité, selon nous, c’est tout un art. En réalité, c’est un métier. Démonstration.

Il était à Annecy-le-Vieux, une maison d’environ 200 m2… à vendre. Ses « plus » : idéalement située en ville, dans un quartier tranquille et sur un joli terrain très verdoyant, pourvue du cachet des années quarante, assez bien distribuée, dotée de belles hauteurs sous plafond… Bref, un vrai potentiel. Ses « moins » : un rez-de-chaussée surélevé, une véranda trop étroite et sans cachet, beaucoup de petites pièces, et la plomberie, l’électricité et l’intégralité de la déco à refaire. Bref, un beau chantier.

Le regard affûté de l’architecte pour vous aider dans votre projet

Tenté de l’acheter, un jeune couple avec trois enfants et des milliers d’idées hésite : sur le fond, cette maison leur plaît. Sur la forme, elle doit être quasi intégralement repensée pour correspondre vraiment à leur mode de vie et leurs envies. « Lorsque nous avons été consultés, les futurs propriétaires étaient sous le charme de cette maison, raconte Carole Germain de l’agence d’architecture intérieure Scène de Vie, qui a conçu et orchestré le projet. Notre mission a été de leur proposer des solutions pour lever les freins qui les empêchaient de se lancer. » En raison notamment des enfants, le rez-de-chaussée surélevé gênait les acquéreurs par rapport à la circulation : ils voulaient des accès plus directs vers le jardin. Ils souhaitaient aussi conserver la véranda pour sa luminosité, avoir de belles pièces de vie où partager les moments en famille et avec leurs amis, mais aussi des lieux plus intimistes, dédiés à chacun : chambres, bureau, pièces d’eau, etc. « Dans notre métier, passer du temps sur les lieux avec les clients est fondamental, ajoute Carole. On doit bien cibler leurs souhaits, leurs goûts et être attentifs à leur façon de vivre au quotidien pour viser juste. »

Extension contemporaine

Plusieurs propositions ont été avancées ; et comme l’explique l’équipe de Scène de Vie, la plus ambitieuse a conquis : « Parmi les options suggérées, on leur a imaginé une extension qui les a convaincus et fait rêver. » Les propriétaires se sont enfin projetés dans leur future maison, à laquelle l’ajout de cette note contemporaine donnait un look radicalement nouveau, le tout sans choc entre les époques : « On a misé sur des lignes pures et des teintes harmonieuses qui rendent l’architecture globale complètement cohérente. Sur cette base, on a organisé le reste : un rez-de-chaussée fluide, clair et chaleureux, comprenant un grand salon autour de la cheminée, une salle à manger et petit salon plus cosy dans l’extension, une grande cuisine semi ouverte, puis un bureau et un cellier, quant à eux, fermés. »


A l’extérieur, une succession de plateformes en bois dans le prolongement de la terrasse offre un accès tout en douceur à la piscine qui a été créée, et au jardin qui a été redessiné et paysagé.

Neuf mois pour une nouvelle vie

Neuf mois se sont écoulés entre le premier rendez-vous et la fin du chantier. « C’est en fait assez court pour une telle mise en œuvre, précise la jeune architecte d’intérieur, puisqu’on a aussi refait les deux niveaux supérieurs et le sous-sol, la façade et une partie de la toiture. Mais neuf mois, c’est aussi un joli symbole de transition quand on écrit une nouvelle page de sa vie, non ? »


Bon à savoir :

On hésite parfois à consulter un architecte d’intérieur. Dommage car avouons-le, à vouloir faire soi-même, qui ne s’est jamais arraché les cheveux avec des travaux, aménagements, choix de matériaux ou de déco ?! Au final, entre temps et argent passés, le résultat vaut-il toujours l’investissement ?

Eh bien, à méditer : les architectes d’intérieur ont divers niveaux de prestations et peuvent :
– vous apporter du simple conseil ;
– vous proposer des plans et croquis qui vous serviront de « guides » pour la suite ;
– vous indiquer des prestataires qualifiés dans différents corps de métier au regard de votre projet ;
– ou tout prendre en main de la conception à la réalisation.
Alors, quand on peut se simplifier la vie

Caroline Lavergne