En Vogue /

l’ABCD’ère du design : C comme Corian

CORIAN-Annecy-Entre-les-Murs-REC


Le Corian, matériau phare du design contemporain

Le connaissez-vous ? Mis au point en 1967 par DuPont de Nemours, le Corian, aussi appelé « marbre artificiel » est un matériau aussi agréable à l’œil qu’au toucher.

Son aspect esthétique, lisse, est similaire à celui de la pierre mais sans être froid. Naturellement hygiénique et non-toxique, ce revêtement massif se compose d’un mélange de résine acrylique et de minéraux naturels résistants. Le Corian se façonne à la manière du bois : il est facilement sculpté, poli ou gravé. Opaque, translucide ou coloré, il est très prisé pour la réalisation de mobilier domestique, d’espaces de santé ou encore de luminaire.

L’I-con Desk est une superbe réalisation du designer hollandais Michiel van der Kley. La souplesse des contours est intensifiée par une feuille de Corian qui vient souligner le profil du plateau de bois du bureau sans jointure visible. Des pieds tubulaires fins en inox accentuent la légèreté de l’ensemble parfaitement équilibré.

C’est au sein de l’élégante agence annécienne Entre les Murs que se révèle un bar raffiné en Corian de coloris “mint ice“. Intelligent et conçu sur mesure, il accueille un évier à la robinetterie rétractable pouvant se dissimuler sous une tablette à fleur du plan de travail. L’effet grimpant du Corian sur le mur et le plafond offre un résultat graphique mettant en scène les petits rayonnages et la suspension “& tradition“.


L’architecte Olivia Bournay de l’agence Arquitect Conception nous présente un travail de rénovation d’un appartement haussmannien où les volumes ont été repensés. Ouverte sur la salle à manger, la cuisine aux lignes pures est habillée de Corian blanc. L’espace ainsi sublimé crée une atmosphère chic et conviviale.

La table extensible Extrados de l’agence Ego Paris, est habillée de plateaux aux angles doux en teck et Corian blanc, soutenus par une structure en aluminium laqué. De nombreux autres coloris sont aussi disponibles pour ce modèle.


Faustine Le Berre


Les commentaires sont fermés.