INSPIRATION / Rencontres / /

Jean-Luc D’Aura, directeur d’Edifim : L’immobilier est entré dans une nouvelle ère

Annecy-Edifim-Jean-Luc-D-Aura


Immobilier en Savoie et Haute-Savoie avec Edifim

Présent à Cran-Gevrier et Grenoble, le promoteur Edifim est un expert du marché immobilier régional. Tour d’horizon de l’activité en pays de Savoie avec Jean-Luc D’Aura, directeur général.

Quelle est la vocation d’Edifim ?

En tant que promoteur local, notre vocation est d’apporter de nouvelles solutions de logements toujours plus esthétiques et novatrices. Chaque territoire possède une identité mais aussi un marché immobilier spécifique. Avec nos deux agences, l’une à Cran-Gevrier, l’autre à Grenoble, nous avons fait le choix d’une implantation locale afin, notamment, de mieux répondre à la demande, d’assurer une présence de proximité et une plus grande disponibilité.

Quelles sont les spécificités du marché immobilier savoyard ?

Depuis des décennies, notre marché immobilier est boosté par le dynamisme économique, l’attractivité touristique et la croissance démographique de notre région. En outre, il convient naturellement de tenir compte de l’influence de l’économie de la Suisse et de son marché immobilier en perpétuelle pénurie. Depuis 2008, l’immobilier est entré dans une nouvelle ère, dont les grandes orientations sont dictées par les difficultés conjoncturelles de notre pays, laissant ainsi une place plus importante à la qualité du service client, aux performances énergétiques, au confort et à la qualité des logements.

Comment se porte l’immobilier dans nos deux départements ?

Très concrètement – et les chiffres récents de la Fédération des promoteurs immobiliers le prouvent – l’année 2014 a été marquée par une forte baisse des mises en vente, une offre disponible élevée, un marché très concurrentiel et des prix stables par rapport à 2013. Les rythmes de vente sont insuffisants et nous risquons, sur l’ensemble de la profession, de devoir supporter des stocks, bloquant ainsi de nouveaux projets.

Nous sommes confiants dans les nombreux atouts de notre région

Pour autant, l’objectif affiché par le gouvernement depuis 2012 est bien de construire 500 000 logements par an, les taux d’intérêt sont historiquement bas et le dispositif Pinel devrait permettre de remotiver les investisseurs. Il est, de ce fait, essentiel de toujours nous remettre en cause, de continuer à nous développer et à nous faire connaître, en faisant preuve de plus d’innovation et de professionnalisme.

Quelle est la tendance architecturale aujourd’hui privilégiée ?

La tendance actuelle est, naturellement et nécessairement, de réaliser des bâtiments écologiques dans leur conception et dans leur construction. Depuis le 1er janvier 2013, la réglementation thermique (RT2012) s’impose à toute nouvelle construction. Ce niveau de performance énergétique, équivalent au niveau « Bâtiment Basse Consommation », avait été largement anticipé par Edifim ces dernières années.

À quoi ressemblent les espaces de vie nouvellement créés ?

Nos clients recherchent avant tout un confort au quotidien. En ce qui nous concerne, nous misons sur les prestations de qualité, la configuration des logements avec, par exemple, des espaces de vie prolongés par de grands balcons.

Vous changez de locaux, c’est un nouveau départ ?

Durant ces douze années d’existence, Edifim s’est développé, s’est forgé une identité, a su affirmer des valeurs et promouvoir un savoir-faire. Nous avons la volonté de demeurer un acteur dynamique et fiable aux yeux de notre clientèle et de nos partenaires. Le déménagement dans de nouveaux locaux, au cours de ce premier semestre 2015, est une étape incontournable pour adapter nos outils de travail à notre développement et continuer à accueillir – dans notre réalisation “Le Vérone” – nos clients et nos partenaires.

Quels sont les défis à venir pour Edifim ?

Nous demeurons optimistes pour l’avenir et confiants dans les nombreux atouts de notre région. Plus que jamais, notre volonté est d’asseoir notre notoriété, de répondre fidèlement aux besoins de notre clientèle, sans jamais renoncer à nos valeurs et au plaisir que nous avons tous à exercer ce métier.

www.edifim.fr

Recueilli par Louise Raffin-Luxembourg