ARCHI / Visites privées / /

Habitat : rénovation lumineuse à Menthon-Saint-Bernard

Habitat-menthon-photopierreaugier.com


Rénovation d’une maison à Menthon-Saint-Bernard

Il était une fois, au cœur du Parc de Presles, à Menthon-Saint-Bernard, une ravissante maison de pierre de 250?m2. Construite dans les années d’après-guerre, elle en possédait tout le charme, mais aussi tous les codes architecturaux d’une époque aujourd’hui révolue. L’atelier d’architecture Ciel lui a donné une nouvelle vie.

Garder le cachet historique de cette maison située dans un lotissement de 16 villas de la même époque, tel était le défi. Angélique Tavernier, architecte DPLG fondatrice de Ciel, a su concilier les contraintes architecturales et les goûts des propriétaires, en proposant une rénovation non contemporaine mais audacieuse. Elle a repensé tous les volumes de A à Z, misant sur plus de clarté pour faire entrer cette demeure dans une nouvelle dimension.


Le chêne en clair

Si l’architecte a dessiné elle-même la quasi-totalité des pièces de bois de la maison, elle a fait appel à Frédéric Sarry, ébéniste à Atelier Bois & Design à Seynod pour les réaliser. Toutes les portes intérieures et portes d’entrée, l’escalier, les meubles des salles de bains, la bibliothèque et la cave à vin sont en chêne naturel. Volontairement clair, le bois apporte de par sa noblesse une ambiance chaleureuse et raffinée, et de par sa teinte un espace renouvelé. Au sol, les vieilles tomettes foncées qui assombrissaient l’ambiance ont été remplacées par du carrelage texturé blanc qui ressemble à de la pierre pour apporter une dimension plus lumineuse aux espaces de vie. Côté murs et plafonds, la belle s’est offert un nouveau manteau bien chaud grâce à l’entreprise Faste conception. Isolation, doublages et peintures entièrement refaits la dotent d’une meilleure performance énergétique et la parent d’un nouvel éclat.

«?Noble et lumineux, le chêne naturel crée une ambiance chaleureuse et raffinée?»


Une nouvelle pièce de vie

La véranda de quelque 25 m2, réalisée par les artisans charpentiers Frédéric Chevau et Vincent Dufour de Minzier, offre aux nouveaux occupants un espace supplémentaire qui s’inscrit élégamment dans son environnement. Les larges baies vitrées laissent passer le soleil, source de lumière naturelle, tandis que les occupants peuvent contempler leur parc bien au chaud, confortablement installés dans leur canapé.


Une rénovation en lumière

Pour conserver le cachet de la maison, le parement de pierres apparentes a été conservé. Des spots ont été incrustés dans le sol d’une terrasse tout en pierre grise. Cette mise en lumière de l’espace extérieur est renforcée par l’aménagement du parc par un paysagiste qui a disposé de nouvelles sources lumineuses au pied des arbres.

Vincent Louvigne