ARCHI / Architecture / /

Décavision Annecy : embarquement immédiat pour le 7e art

architecture-locale-annecy-Studio-Ora-Ito-3


Nouvelle déco, nouveau design pour le cinéma Décavision d’Annecy

Pour la première fois de son histoire, Gaumont Pathé, le numéro 1 des cinémas français, confie son identité visuelle et son architecture intérieure à un designer. Changement de décor à Décavision Annecy qui en profite pour présenter sa nouvelle identité.

A l’instar du Pathé Beaugrenelle à Paris, le design du cinéma Décavision d’Annecy est signé Ora Ito et s’inspire de la thématique du voyage?: «?Aller voir un film, c’est aussi s’évader dans une autre dimension, explique-t-il. J’ai donc imaginé le hall du ciné­ma comme un aéroport futuriste, dans des tonalités claires associant les volutes aériennes de bois brut du plafond aux courbes des comptoirs de l’accueil, des caisses et du bar.?» Parce qu’un film est un voyage, une expérience sans cesse renouvelée, les multiplexes imaginés par Ora Ito nous invitent en zone d’embarquement. Sans valise mais l’esprit tourné vers l’horizon, le spectateur est accueilli dans un espace conçu comme un aéroport du futur.

Design et architecture ou l’art de la courbe

L’architecture est épurée mais optimisée. Le designer a cherché à rendre le parcours du spectateur le plus fluide et le plus libre possible. Tous les éléments utiles semblent surgir du sol comme des plantes, le plafond se pare d’une vague ondulante qui structure l’espace dans un jeu de courbes organiques. Les matériaux sélectionnés répondent à la volonté de créer une ambiance à part, le Corian se mêle au bois de chêne, offrant ainsi la parfaite combinaison d’une atmosphère rassurante et chaleureuse. Le travail des lumières joue un rôle essentiel et participe pleinement à cette impression. La gamme de couleurs est inspirée de l’emblème historique de Pathé, le fameux coq jaune. Modulée selon quatre références, gris, jaune, blanc et bois, elle nous plonge dans un univers printanier, clair et agréable. L’ambiance générale concourt au plaisir, à la relaxation et à l’excitation d’un voyage au pays du 7e art.

Sophie Extier