ARCHI / Visites privées /

Architecture : une villa graphique à Annecy-le-Vieux 

Villa-graphique---Vanessa-Fry-Photography---rec


Une villa d’envergure en Haute-Savoie

A quelques centaines de mètres des bords du lac, dans un quartier prisé d’Annecy-le-Vieux, il est une villa de 190 m2 cachant bien son jeu. Vous êtes en quête d’un lieu idéal où vous installer ? Cette villa en surplomb a l’art et la manière de surprendre par ses irrésistibles atouts. Y résisterez-vous ? Pour le savoir, bienvenue dans l’espace, “pile et face”.

Depuis l’extérieur, on ne le soupçonne pas… Une fois entré, on fond sous une cascade d’heureuses découvertes : avec un plaisir croissant tout au long de la visite de ce bien, actuellement disponible à la vente chez Stephan de Meyer Immobilier, on s’étonne et rebondit inlassablement de « waow » en « hooo » ! Revue avec succès sous le signe de la modernité, la maison originelle datant de 1952, a été non seulement agrandie mais aussi intégralement rénovée, offrant dorénavant 190 m2 de surface habitable sur un jardin paysager de près de 800 m2, avec vue… sur le lac !

Premiers regards posés sur cette villa d’Annecy-le-vieux

Entre vue privilégiée, grands plateaux enherbés, bambous et arbres fruitiers, double parking abrité, garage séparé, façades de red cedar habillées, escaliers de part et d’autre pour un accès facilité, immenses baies vitrées, belles terrasses et autres balcons, on évolue au gré d’aménagements de qualité, dans un environnement extérieur intelligemment pensé et esthétiquement dans l’air du temps… Alors, on entre.


Réussite architecturale, immersion dans l’espace

Entièrement redessinée dans un style contemporain, la villa tient les promesses qu’on attendait : à l’intérieur, la lumière est souveraine. L’autre ambition de la rénovation et des extensions : privilégier l’espace et la convivialité ! Mission brillamment accomplie. Ici, place à la vie ! Chacun des trois niveaux d’environ 60 m2, se compose de pièces généreuses, que l’on baigne de luminosité selon l’humeur, l’envie ou l’heure…

Au rez-de-chaussée, on est immédiatement gagné par une incroyable sensation de grandeur et de liberté : la pièce de vie rayonne. Salon, salle-à-manger et cuisine ne faisant qu’un, le sentiment de respirer domine, renforcé par les options de décoration. Amplificateurs de volume assurés, les murs peints en blanc, ponctués côté cuisine de quelques notes de couleurs acidulées, et le sol en béton ciré gris clair à effet spatulé œuvrent d’un commun accord pour un maximum de profondeur et de clarté. Les baies vitrées s’ouvrent sur une belle terrasse en bois de Douglas de 40 m2 en prolongement, pour pouvoir vivre aussi bien dehors que dedans, et profiter à son gré, quel que soit le temps, d’une vue remarquable… Sur le lac, évidemment.

Place aux étages !

« On est gagné par une incroyable sensation de grandeur »


Reliés par un escalier suspendu signé Ascenso, dont les marches chêne clair laissent passer et subliment la lumière, les autres étages sont dans le même esprit. Confort, facilité de circulation, qualité des matériaux et attention apportée à la déco y ont également été de maîtres-mots pour guider conception et réalisation des travaux.

Au premier, on trouve une suite parentale d’environ 25 m2 tout en ouverture, claire, sobre, élégante et délicieusement apaisante, avec un balcon en bois de Douglas de 5 m2 donnant sur le lac, accessible par deux doubles portes fenêtres oscillo-battantes. Une autre grande chambre avec salle de bain, bénéficie d’une belle hauteur sous plafond et d’une petite mezzanine.

A cet étage, nombreux rangements, parquet et porte en chêne massif, plancher isolé, chauffage au sol (comme dans toute la maison) viennent par ailleurs, allonger les multiples atouts de cette agréable villa.

Enfin au rez-de-jardin, un grand “petit salon”, actuellement aménagé en home-cinéma, voisine avec deux autres chambres (19 m2 avec dressing et 13 m2), une salle d’eau et une buanderie. Côté lac, une terrasse en bois de Douglas d’une superficie de 52 m2, crée le lien avec le jardin. La baie vitrée du petit salon pouvant s’ouvrir sur toute sa longueur, on vit dès lors, en prise directe avec l’extérieur ! Bref, de haut en bas, et inversement, le bonheur s’imagine, résolument… Et vous, qu’en penserez-vous ?

Caroline Lavergne