INSPIRATION / Tendances déco / /

2016 : haute en couleurs stylées et texturées

Decoration-Peinture-Dulux-Valentine


Cette année, votre résolution est de repeindre votre salon, d’imaginer le style de votre future maison ou de créer une chambre pour bébé qui va naître ? Oui, mais quelles couleurs choisir ?

En 2016, les couleurs seront intenses, denses et sophistiquées, détaille Philippe Model, coloriste et créateur de collections pour la marque Ressource. Des turquoises canard, des roses magenta soutenus (pas fuchsia !), des ocres foncés, des touches de vert émeraude. Et parallèlement, dans les tons clairs, je note un retour de jaunes doux, presque Crème… À associer avec des gris, des saumons délavés et des blancs bleutés. Et surtout, beaucoup plus de jeux de matières, avec des murs moins lisses, plutôt des effets de graffitis et de petits carreaux, grainés, rainurés… mais pas du crépi ! » Il nous dévoile aussi un secret de pro : l’arrivée des bleus marine dans la déco qui remplacent le noir. Ambiances feutrées « Nous tablons sur des couleurs fortes pour créer des ambiances feutrées, précise Zeynep Lecrosnier de l’Agence Soixante-Quinze. Par exemple, des bleus profonds foncés, des couleurs scandinaves. On n’a plus peur de la couleur et même si les pastels et les demi-teintes sont toujours les bienvenues, on leur associe des couleurs de caractère.» Anne-Sophie Michat d’Hëllø Blogzine confirme elle aussi : « Bleus profonds, verts foncés, ocres : les couleurs sont riches et raffinées, suite logique de l’Art Déco qui plaît tellement depuis quelques années.» Enfin, la papesse de la couleur, Annie Sloan, appuie cette analyse : « Nous allons utiliser des couleurs primaires fortes, associées à des couleurs secondaires, particulièrement les rouges et verts. »

Peinture : couleurs et textures, les « must-paint » qui se marient bien

Le bleu est profond et à caractère

« Le bleu est un indémodable !, lance l’architecte d’intérieur Didier Barray. Il évolue actuellement du côté du bleu/vert, plus fort encore qu’un bleu canard, devenu trop classique. Ou alors, dans des bleus plus durs et acides qui tendent vers le rouge et le jaune. » Les bleus sont plus lumineux comme le « Plume de Paon » (à l’honneur chez Dulux Valentine avec leur autre couleur phare actuelle, l’ocre doré), ou le bleu gentiane sont à la mode, sans oublier le doux bleu Serenity de Pantone.

Ocre doré, métal cuivré et tendance 70’s

« L’orange, le jaune moutarde et les couleurs années soixante-dix reviennent », reprend Zeynep de l’Agence Soixante-Quinze. Ces tons « métal cuivré” donnent de la luminosité et de la profondeur aux bleus et verts foncés que nous venons d’évoquer. Précisément, ocre doré est la couleur 2016 élue par un comité d’experts internationaux chez Dulux Vantentine.

Couleurs naturelles, les bases incontournables

Il ne peut pas y avoir que des tons forts dans un intérieur ! Alors les palettes plus neutres sont aussi essentielles (à appliquer sur des surfaces au minimum) : on table actuellement sur les gris, version zen et épurée, des tons lin, sable, grain de café… Ainsi que différents blancs. « Ces couleurs végétales ou naturelles peuvent aussi être fortes », note cependant Blandine Parscau, décoratrice d’intérieur et créatrice de l’agence de conseil en décoration Dizing.

Les pastels, toujours charmants

Les poudrés et pastels gardent aussi tout leur intérêt. Pas de pastels « bonbons » mais des couleurs plus brutes et vraiment naturelles, comme la dualité Pantone Rose Quartz & Bleu Serenity.
« Les couleurs veloutées, presque « peau » sont de plus en plus en relief et bombées », précise Blandine Parscau.

Le blanc, « couleur nécessaire »

Cet intemporel est la couleur de l’année de l’entreprise Benjamin Moore. « C’est la couleur la plus neutre et la plus constante, quelle que soit la source de lumière, explique-t-on. Et il se marie avec tout ce qui l’entoure : c’est une couleur « nécessaire » dans un intérieur. » Le blanc naturel est en effet une autre grande tendance actuelle, comme l’indique l’architecte d’intérieur Philippe Demougeot : « Globalement, les touches de couleurs franches sont alliées au blanc. Dans les pièces à vivre, je table sur le blanc et les faux blancs, qui permettent d’équilibrer la lumière dans la pièce ; ce sont des blancs mats chargés en coquille d’œuf ou gris sable. » Blandine Parscau les utilise beaucoup partout dans la maison (excepté dans la chambre) : « Je choisis surtout des blancs pleins, style Crème Fraîche, mais pas brillants, pas froids. Mon best of, « Ecolier N°69 » est une couleur laiteuse, un accompagnateur de couleur idéal. » Des tons qui peuvent s’appliquer à tous les espaces, pourvu que leurs associations soient réussies et que le total look soit évité. Appliquez les coloris riches sur un pan ou un demi-mur avec parcimonie pour qu’il ne soit pas étouffant, et ajoutez toujours une touche d’un ton plus clair et plus lumineux. La couleur doit avant tout mettre en valeur les volumes.

Peinture : couleurs et textures, tour d’horizon pour 2016

1. Bleu plume de paon et ocre doré, le duo parfait avec deux des couleurs stars de l’année… Même dans une chambre, on ose désormais l’alliance des tons à forte personnalité qui créent une ambiance luxueuse, en accord avec les matières.

2. Pour réveiller la lumière contenue dans des couleurs vertes et dorées, on mise sur un vert anis. Ou comment moderniser une base classique, et allier passé et futur.

3. La tendance n’est plus au concept d’un mur de couleur pour trois murs blancs. En 2016, la couleur, bien choisie, met en valeur les spécificités d’un intérieur comme cette niche peinte en bleu. La couleur du mobilier est aussi importante, pour jouer sur les harmonies et les contrastes.


4. La gamme des bleus est un best of depuis des années en décoration d’intérieur… En 2016, exit les bleus « froids », les teintes plus profondes peuvent rendre un intérieur chaleureux.

5. Blanc et bleu de paon pour un intérieur d’inspiration scandinave… La hauteur sous plafond est soulignée grâce à une utilisation originale de la peinture.

6. La couleur valorise les détails d’une pièce et structure les volumes. Ici aussi, l’ocre doré met en scène les moulures… Et le blanc apaise l’ensemble

7. En 2016, on change les codes et on ose les couleurs sombres et profondes dans les pièces de vie. L’astuce ? L’ocre au plafond qui éclaircit l’ambiance.


www.anniesloan.com / https://didierbarrayinteriordesign.wordpress.comwww.dizing.fr / www.agence-soixante-quinze.comhttp://philippedemougeot.com /  www.hello-hello.frwww.pantone.comwww.ressource-peintures.com/philippe-model.html

Claire Lelong-Lehoang