IN SITU / Architecture / /

Liuzhou : première ville-forêt au monde


Après avoir réalisé le complexe Bosco Verticale, des immeubles-forêt à Milan, l’architecte italien Stefano Boeri part à la conquête de la Chine.

La première graine de la « Forest City » a été semée à Liuzhou, dans la province du Guangxi en Chine. Imaginée par Stefano Boeri Architetti, la ville-forêt accueillera une communauté de 30 000 personnes sur 175 hectares. De ses murs, toits et couloirs de circulation germeront 40 000 arbres et un million de plantes. Une fois achevée, la nouvelle ville pourra absorber environ 10 000 tonnes de CO2 et 57 tonnes de polluants par an, tout en produisant presque 900 tonnes d’oxygène. L’abondance de verdure devrait aussi générer d’autres bienfaits : légère baisse de la température ambiante du site, émergence d’une réelle biodiversité (insectes, oiseaux, plantes), meilleure isolation phonique pour un environnement moins bruyant.

Liuzhou première ville-forêt : 100 % autosuffisante

La ville-forêt de Liuzhou se veut aussi vertueuse dans son fonctionnement : en plus d’être 100 % autosuffisante en énergies renouvelables (solaires et géothermiques), l’agglomération sera desservie par une ligne ferroviaire électrique. L’inauguration de cette première mondiale est prévue en 2020.


PLANÈTE VERTE
La ville-forêt de Liuzhou est conçue par l’architecte italien Stefano Boeri qui développe des projets similaires dans le monde.


Nathalie Truche