INSPIRATION / Grand angle /

Avec style et sans flamme

radiateurs signés JM Perrier


Radiateurs : c’est vous qui designez

C’est fou comme aujourd’hui, il peut ressembler à presque tout : paravent, miroir, tableau ? Non, c’est un radiateur ! Alors pour choisir, c’est selon le goût, l’humeur, sans omettre… le budget.

Il fallait donc trouver la perle rare. Les radiateurs signés JM Perrier nous ont séduits grâce à leur caractère unique et luxueux. Génies d’orfèvrerie, ils associent à la stéatite – pierre ollaire aux fortes propriétés de restitution de la chaleur – les matériaux les plus nobles, pour se faire objets désir. « Nous sommes les seuls au monde à offrir à nos clients de personnaliser leur radiateur à l’infini, précise Jean-Michel Gotteland, co-gérant de JM Perrier. À partir de nos pré-thèmes qui situent des univers, styles et matériaux, chaque radiateur est envisagé comme une œuvre d’art, née de l’imagination de son futur propriétaire et des savoir-faire des artisans et spécialistes lui donnant corps. »

Autre spécificité de ces radiateurs : un cadran intégré régi par une carte électronique, fruits d’une technologie de haute volée, affiche les heures et les jours par Leds situées à l’arrière du cadran. La sélection des fuseaux horaires se fait par télécommande ou pré-programmation du microprocesseur. Pur bijou…

Pompes à chaleur : tendance et modernité

Multiplié par dix entre 2000 et 2009, le nombre de pompes à chaleur vendues en France explose littéralement. D’après Vincent Lallemand, créateur et gérant de l’Eco-boutic, dédiée à la commercialisation et l’installation de matériaux et matériels d’éco-habitat, « c’est un système écologique, mais aussi très économique en terme de consommation d’énergie. Sur des départements comme la Haute-Savoie où la facture énergétique est généralement élevée, c’est le vrai point d’intérêt de la pompe à chaleur, à condition qu’elle soit parfaitement adaptée au lieu où elle est installée : il faut le bon système et le bon modèle. Il faut en outre que l’installation soit réalisée avec une extrême rigueur. »

Côté style, on découvre des gammes aux lignes actuelles : « Nous ne travaillons qu’avec des marques françaises, qui à la qualité ont su ajouter le design. Cette évolution est due en partie au marché du neuf et aux nouvelles réglementations thermiques des constructions, notamment la RT 2012, imposant aux habitations neuves une dépense énergétique inférieure à 50kW/m2/an. De plus, le coût des constructions étant élevé, on optimise les surfaces d’habitation : les pompes à chaleur doivent pouvoir s’intégrer dans les pièces de vie, au même titre que l’électroménager. Elles sont donc de plus en plus performantes, esthétiques et silencieuses. » À méditer !

Dossier coordonné par Caroline Lavergne

Plus d’infos :
www.jmperrier.com
www.eco-boutic.com